En Côte-d’Ivoire tout le monde se moque abondamment d’Amon Tanoh « le comble de l’hypocrisie »

Par Connectionivoirienne (pamphlet)

De lâche à hypocrite, à pseudo opposant, tout y passe pour qualifier la récente sortie surprenante de l’ancien collaborateur de 30 années d’Alassane Ouattara, l’ancien ministre, lui-même fils d’ancien ministre, Marcel Amon Tanoh, lui le « bon Akan » supposé être un homme de parole.

L’homme qui avait quitté avec fracas son mentor dans une sortie dont seule les politiciens « sans couilles » en ont coutumes, tente en effet depuis quelques temps de renouer le contact avec celui qu’il avait donné pour prématurément politiquement mort.

Au réveil, la surprise est grande pour le rejeton Tanoh (pseudo communiste éphémère de riches salons), de voir l’époux de Dominique, certes fortement secoué ces derniers mois (covid-19, décès de Gon, Diakité, Boikari Fofana, Sidy Diallo, etc), mais bien assis sur le « trône » du Palais présidentiel d’Abidjan. (Hervé Coulibaly)


 

blank

blank

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction