Fonctions politiques et vanité en Côte-d’Ivoire

Éternité

J’avoue et je l’accepte, j’ai une relation bizarre avec la notion de Pouvoir.

Mourir pour ses opinions et pour ses idéaux, oui. Par contre, je n’arrive pas à comprendre comment on peut mourir ou tuer pour la possession du pouvoir, comme seule finalité ultime d’une vie.

Ce sentiment fadasse et illusoire d’éternité que confère la possession du pouvoir, je ne le comprends vraiment pas.

J’ai entendu hier l’Histoire d’un gentil Monsieur Député déjà élu deux fois et qui n’a pas été choisi par son parti pour être candidat aux prochaines élections législatives. Le bon Monsieur en serait devenu malade , torturé et malheureux.

Est-on obligé d’être toujours important dans la vie , sous le feu des projecteurs, adulé par les populations et la suite ?
Tu fais pour toi un peu, tu t’en vas . L’autre vient , il prouve qu’il sait travailler, il s’en va. Quelqu’un le remplace. C’est comme ça.


Mais toi , on te dit que tu n’auras plus une fonction publique et officielle, tu vas en mourir. Pourquoi ?

C’est même défier les Lois de la nature . La fleur éclôt, brille, répand de bonnes odeurs, fait le bonheur des oiseaux et de l’arbre qui le porte. Mais au bout de quelque temps, la fleur doit bien accepter de faner et de mourir pour que l’arbre lui-même et les oiseaux puissent continuer eux aussi à vivre et à mourir à leur tour plus tard .

La Loi naturelle que refuse l’Etre Humain, c’est la régénération obligatoire des cycles de vies humaine ou naturelle.

Vous êtes dans l’enveloppe charnelle humaine (l’une des plus fragiles espèces de la Terre) tout en recherchant l’Eternite physique. Comment est-ce possible ?

Ce n’est pas en étant un Élu 40 ans qu’on reste dans la mémoire de nos communautés. Cependant, on peut poser un seul acte d’une seule seconde et rester positivement dans les mémoires des centaines d’années.

L’Eternité, ce n’est pas la fonction. Ce sont les actes posés et leurs impacts sur les communautés.

Si les élites africaines (surtout) s’éduquaient à exercer une fonction publique administrative ou politique et à s’effacer pour que d’autres viennent exercer les mêmes responsabilités comme cela se fait si bien dans d’autres continents, nous mettrions fin à beaucoup de crises dans nos pays et dans nos communautés.

Vanité d’Eternité. Éternité. Vanité.

Vincent Toh Bi Irié

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction