Côte-d’Ivoire: Les Nations unies s’engagent aux côtés de Kouadio Konan Bertin (KKB)

Le ministre de la Réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin (KKB), vient de recevoir un soutien de taille pour conduire à terme la mission de réconciliation nationale à lui confiée par le Président de la République Alassane Ouattara. Il s’agit des Nations unies. Hier, une délégation conduite par Mohamed Ibn Chambas, représentant du Secrétaire général de cette institution pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, s’est rendue à son cabinet, au Plateau pour lui porter la nouvelle.

Après une demi-heure d’échanges avec son hôte, le représentant lui a traduit le soutien de l’organisation qu’il dirige pour l’atteinte de ses objectifs. « Nous sommes venus traduire notre engagement à soutenir le ministre Kouadio Konan Bertin dans cette mission exaltante que le Chef de l’État ivoirien lui a confié. Nous sommes prêt à le soutenir parce qu’elle tient à cœur aux Nations Unies », a-t-il indiqué. Pour lui, la Côte d’Ivoire, en tant que pays important de la région ouest africaine, doit demeurer dans la stabilité, l’union et la cohésion pour le bonheur de ses citoyens et par-delà, celui des pays membres. C’est pour cette raison que le Président Alassane Ouattara a créé les conditions nécessaires pour y arriver. Notamment en mettant en place ce ministère stratégique confié à KKB à qui il a tiré le chapeau pour son discours d’apaisement, de dialogue, de rassemblement et de réconciliation, tout au long de la campagne présidentielle du 31 octobre.


Mohamed Ibn Chambas n’a pas manqué de rappeler la belle initiative du Chef de l’État dans le processus de réconciliation des Ivoiriens, en rencontrant, après l’élection présidentielle, le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié. Une rencontre de décrispation qui a, se réjouit-il, concouru à l’engagement de toute l’opposition aux élections législatives du 6 mars prochain qu’il croit inclusives. « Toutes ces actions sont des indicateurs de la stabilisation de la Côte d’Ivoire et nous en sommes très fier », soutient-il.

Pour sa part, Kouadio Konan Bertin s’est dit ravi de recevoir cette première visite d’une délégation des Nations unies après celles de la présidentielle d’octobre. Il a tenu à saluer la présence de cette institution aux côtés de la Côte d’Ivoire durant cette élection parce que cela a permis à la Côte d’Ivoire, en dépit des difficultés, de passer le cap de la crise. Pour lui, comme l’a reconnu le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, les actions posées par le Président de la République et qui ont abouti à la participation de l’opposition aux futures échéances, démontrent l’évolution notable de la vie politique en Côte d’Ivoire. « Quand on la chance d’avoir le Président de la République dans une telle disposition d’esprit, il faut la saisir et l’accompagner. Je suis, pour ma part, là pour traduire en acte la mission d’Alassane Ouattara pour que la Côte d’Ivoire recouvre la paix et que nos amis qui aiment tant la Côte d’Ivoire, lorsqu’ils viendront, pourront découvrir les belles plages et non régler des crises », souhaite-t-il.

Par Hervé Adou
Fratmat

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire