Les diplomates souhaitent des élections législatives « pacifiques et inclusives » en Côte-d’Ivoire

Edwige FIENDE

Le corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire a souhaité des élections législatives « pacifiques et inclusives pour permettre la participation de tous », lors d’une cérémonie de vœux au président Alassane Ouattara.

« Nous souhaitons que les prochaines élections législatives, auxquelles tous projettent de prendre part, puissent se dérouler de manière pacifique et inclusive pour permettre la participation de tous dans le choix des représentants du peuple pour une nouvelle mandature », a déclaré le doyen du corps diplomatique, le Nonce apostolique Monseigneur Paolo Borgia.

Ces diplomates espèrent que « la création d’un ministère en charge du processus de la réconciliation sera l’instrument efficace pour favoriser le dialogue franc et inclusif qui permettra de parvenir à l’apaisement de la vie politique et sociale dans le respect des divergences ».

Ils ont également salué le dialogue politique avec l’opposition en novembre 2020 et » la mise en liberté provisoire de détenus » de la crise électorale, espérant que l’ »on puisse arriver à une conclusion définitive pour tous les cas en attente de solution ».

En réponse, le président ivoirien Alassane Ouattara a estimé que « la fin du mot d’ordre de désobéissance civile » de l’opposition, et « l’annulation du Conseil national de transition (CNT) », mis en place pour contester son élection après la présidentielle d’octobre 2020 sont (des) indicateurs d’apaisement de l’environnement politique ».

Alassane Ouattara a rappelé « les actions réalisées en vue de préserver un environnement social apaisé » notamment « la création d’un ministère de la réconciliation, la mise en liberté sous contrôle judiciaire de certains (opposants) inculpés dans le cadre des procédures ouvertes pour des actes commis à l’occasion de l’élection et le dialogue » politique.

Pour lui, « les points de convergence (de ce) dialogue inclusif se dégagent progressivement », évoquant la participation de l’opposition aux législatives du 06 mars.

Après avoir boycotté la présidentielle du 31 octobre, l’opposition a décidé de participer aux élections législatives.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

ALLOCUTION DE S.E.M. ALASSANE OUATTARA
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE

A

L’OCCASION DE LA PRESENTATION DES VŒUX AU CORPS

DIPLOMATIQUE

Abidjan, le jeudi 4 février 2021

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Ministre de la Défense ;
Madame et Messieurs les Présidents d’Institution ;
Mesdames et Messieurs les Ministres ;
Excellence Monsieur le Nonce Apostolique, Doyen du Corps Diplomatique ;
Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Membres du Corps
Diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire ;
Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Internationales
accréditées en Côte d’Ivoire ;
Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, les Ambassadeurs de Côte d’Ivoire au
Département Central ;
Mesdames et Messieurs ;
C’est avec un plaisir renouvelé que je retrouve les membres du Corps Diplomatique
et les Représentants des Organisations Internationales accrédités en Côte d’Ivoire, à
l’occasion de la traditionnelle cérémonie d’échanges de vœux de Nouvel An.
Monsieur le Doyen du Corps Diplomatique,
Mesdames et Messieurs,
Je vous remercie très sincèrement pour les vœux chaleureux que vous venez de
m’adresser, ainsi qu’à mon épouse, au Gouvernement et au peuple ivoiriens, au nom
du Corps Diplomatique.
Ces propos aimables témoignent de l’excellence des relations d’amitié et de
coopération qui existent entre la Côte d’Ivoire et chacun de vos États et chacune des
Organisations dont vous êtes les Représentants.
Je voudrais, à mon tour, former pour vous-même, pour vos familles respectives, pour
les Chefs d’Etat et les Dirigeants des Organisations que vous représentez, des vœux
de santé et de bonheur, de paix et de prospérité pour l’année 2021.

Je voudrais aussi saisir l’occasion que m’offre la cérémonie de ce jour pour exprimer,
au nom du peuple et du Gouvernement ivoiriens, ainsi qu’en mon nom propre, notre
gratitude pour votre engagement constant en faveur du renforcement des relations
d’amitié et de coopération entre la Côte d’Ivoire et vos pays et Organisations
respectifs.

Excellences,
Mesdames et Messieurs,

Comme vous le savez, l’année 2020 a été marquée par plusieurs évènements
majeurs tant sur le plan national qu’international.
A l’échelle nationale, l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 a cristallisé
l’attention de la communauté nationale et internationale.
En dépit de l’appel à la désobéissance civile de certains partis politiques de
l’opposition, cette élection s’est bien déroulée, grâce à la maturité des Ivoiriens dans
leur immense majorité. Elle a ainsi donné l’opportunité au peuple ivoirien de me
renouveler sa confiance à la tête de notre pays, pour les cinq (5) prochaines années.
Conformément aux engagements que j’ai pris lors de la campagne électorale pour
l’élection présidentielle, la consolidation de la paix, de la sécurité, de la réconciliation
et de la cohésion sociale figure au titre de mes priorités.
Ainsi, plusieurs actions ont été réalisées en vue de préserver un environnement
sociopolitique apaisé.

La création d’un Ministère de la Réconciliation, la mise en liberté, sous contrôle
judiciaire, de certaines personnalités inculpées dans le cadre des procédures
ouvertes pour des actes commis à l’occasion de l’élection présidentielle du 31 octobre
2020, tout comme le dialogue inclusif initié avec l’opposition politique et la société
civile s’inscrivent dans ce cadre.


Ce dialogue inclusif et les points de convergence qui se dégagent progressivement
ont abouti à la décision de presque tous les partis politiques de participer aux
élections législatives du 6 mars prochain. Les nombreuses candidatures issues des
différents bords politiques attestent de l’adhésion de toutes les parties concernées
audit processus. La fin du mot d’ordre de désobéissance civile et de boycott actif
ainsi que l’annulation du Conseil National de Transition (CNT) sont autant
d’indicateurs de l’apaisement de l’environnement politique.

Si la Côte d’Ivoire a pu surmonter les défis auxquels elle a été confrontée en 2020,
c’est aussi grâce aux soutiens multiformes de vos pays et des Organisations
Internationales que vous représentez dignement. Ces soutiens témoignent de
l’excellence de nos liens d’amitié et de coopération.
C’est le lieu de réitérer, au nom du Gouvernement et du peuple ivoiriens, ainsi qu’en
mon nom propre, mes sincères remerciements et ma profonde gratitude, à vos
différents pays et Organisations.

Excellence Monsieur le Doyen du Corps Diplomatique,
Excellences, Mesdames et Messieurs,

L’un des défis majeurs auxquels nos pays sont confrontés est la grave crise sanitaire
liée à la pandémie de COVID-19, qui sévit depuis bientôt un an dans le monde
entier. Malheureusement, l’on assiste, ces dernières semaines, à une résurgence
préoccupante de cette pandémie.

La Côte d’Ivoire, à l’instar des autres pays, a été touchée et continue de faire face à
cette pandémie qui impacte la santé de nos concitoyens, leurs activités
professionnelles et presque tous les secteurs de l’économie ivoirienne.

Pour lutter efficacement contre cette pandémie, le Gouvernement ivoirien a mis en
place un plan de riposte sanitaire d’urgence qui a permis de renforcer les moyens de
prévention.

Un Plan de Soutien Economique et Humanitaire d’un montant de mille-sept-cents
(1700) milliards de F CFA a également été mis en place afin d’apporter un appui
financier direct aux populations et aux entreprises en vue de réduire l’impact de la
crise.

Dans le prolongement de ses efforts, le Gouvernement ivoirien a décidé d’offrir, dès
le mois d’avril, la vaccination au personnel en première ligne dans la lutte engagée
contre la pandémie, à savoir le corps médical, les forces de Défense et de Sécurité
ainsi que les Enseignants. Une seconde vague de vaccination se fera au profit des
personnes âgées. Au total, cette campagne profitera à 5 millions de personnes.
Je voudrais, à ce stade de mon propos, adresser mes vives félicitations aux
chercheurs et aux laboratoires qui ont permis la découverte de ces vaccins, qui
constituent aujourd’hui une lueur d’espoir pour l’humanité.

Excellence Monsieur le Doyen du Corps Diplomatique,
Excellences, Mesdames et Messieurs,

Malgré ce contexte difficile, l’économie ivoirienne a fait preuve d’une capacité
exceptionnelle de résilience, avec un taux de croissance d’environ 2% dans un
environnement mondial des plus moroses.

La bonne tenue des fondamentaux de notre économie et la gouvernance de nos
finances publiques nous ont permis de maintenir le cap.

Cette année 2021, nous entendons accélérer la transformation structurelle de notre
économie par la diversification de l’appareil productif industriel, l’amélioration de la
transformation des matières premières agricoles et l’accroissement de la production
minière.

Il s’agira aussi de l’intensification de nos activités dans les domaines des
infrastructures économiques et de l’augmentation des dépenses sociales.
La question sécuritaire liée au terrorisme au Sahel et en Afrique de l’Ouest se pose
avec davantage d’acuité au regard de la multiplication des attaques et autres actes
barbares, qui prennent trop souvent en otage de paisibles populations.
Notre action concertée permettra d’apporter une réponse collective et efficace à
cette menace qui fragilise la sécurité internationale et contrarie les efforts de
développement déployés par nos pays.

La présence des grandes puissances aux cotés de la force conjointe du G5 Sahel a
permis de porter des coups significatifs aux activités de ces organisations qui ont
décidé de semer le chaos et la désolation dans notre sous-région.

Face à cet ennemi commun, nos Forces armées font preuve d’une détermination que
je tiens ici à saluer. J’ai une pensée pour les quatre soldats ivoiriens qui ont payé de
leurs vies l’engagement de la Côte d’Ivoire dans cette guerre sans répit aux cotés de
nos frères au Mali. Loin de nous affaiblir, ce sacrifice nous rappelle un impératif, celui
de léguer aux générations futures un espace de vie paisible.

Je voudrais, ici, réitérer mes remerciements à l’endroit de tous nos partenaires pour
leur engagement sans faille et leur contribution dans la lutte contre le terrorisme au
sahel et en Afrique de l’Ouest.

Excellence Monsieur le Doyen du Corps Diplomatique,
Excellences, Mesdames et Messieurs,

Au cours de l’année 2020, de nombreuses élections ont été organisées, dans la sous-
région et à travers le monde.

Je voudrais particulièrement féliciter le Président américain, Joseph R. BIDEN, pour
son élection à la magistrature suprême des Etats-Unis d’Amérique et saluer son
engagement en faveur du multilatéralisme dans la gestion des questions d’ordre
international et des défis majeurs auxquels sont confrontés nos Etats.

Face aux nombreux défis, nous sommes appelés à nous mobiliser et à mutualiser nos
actions en vue d’apporter des réponses claires, efficaces et durables.

C’est sur l’espoir d’un multilatéralisme renforcé que je voudrais réitérer, à nouveau, à
chacune et à chacun d’entre vous, à vos Souverains et Chefs d’Etat, aux Dirigeants
des Organisations Internationales que vous représentez, mes vœux les meilleurs
pour l’année 2021.

Vive la coopération internationale !
Vive la Côte d’Ivoire !
Je vous remercie.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire