Côte d’Ivoire: Un incessant ballet chez Dona Fologo quelques heures après sa mort

Lebanco.net

L’ambiance très tôt ce samedi matin au domicile de Laurent Dona Fologo est au receuillement.

Sa résidence située à la Riviera à quelques enclabures de l’ambassade des Etats Unis à Abidjan, ne cesse de recevoir la visite de personnalités de haut rang.

Avec le gardien de la résidence, Dramane Sawadogo, un imposant dispositif sécuritaire du commissariat de Police du 8e Arrondissement filtre les entrées .

Les premiers visiteurs sont les voisins. Une douzaine de personnes habitant le quartier affirment qu’elles sont chez le doyen parce que ‘’ les nouvelles ne sont pas bonnes’’ ( NDLR : décès de LDF).

Les mesures barrières sont sctrictement respectées, car selon les informations dont nous disposons, le doyen Fologo, longtemps malade aurait été finalement emporté par la pandémie à coronavirus à l’âge de 82 ans.

Son épouse, une Française, Danielle et des membres de la famille reçoivent déjà à 8 heures les premières personnes venues présenter le traditionnel ‘’ Yako’’.

Sur instruction du Président de la République, Alassane Ouattara, un détachement du groupement pour la sécurité présidentielle ( GSPR) a été posté sur la rue menant au domicile du défunt.


A 9 heures, nous appercevons ensemble Tiémoko Yadé Coulibaly, Hyacinthe Sarassoro et son fils Fidèle, directeur de cabinet de la Présidence de la République, tous originaires de Sinématiali, ville d’origine de Fologo.

Pas de commentaires. Les gorges sont nouées et les langues lourdes.

En attendant l’arrivée des membres de la famille biologique, le chauffeur du défunt Sinaly Coulibaly qui est un de ses neveux s’efforce de ‘’ demander les nouvelles’’ aux hôtes.

Et c’est Fidèle Sarassoro, le directeur de cabinet qui explique à la veuve Danielle Fologo, l’objet de leur présence en cette matinée, qui selon ses dires ‘’ est de s’enquerir de l’état d’esprit de la famille au nom du Président Ouattara ‘’.

Chrétien catholique, c’est la musique bien connue en ces temps de douleurs , du chant des adieux qui est distillée en attendant la mise en place du plateau de présentation des condoléances.

A 10 heures, nous quittons la résidence de celui qui aura été l’un des plus proches collaborateurs du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, Félix Houphouët Boigny durant des decennies.

Depuis quelques années il s’était rapproché du Président Ouattara qu’il appelait affectueusement ‘’ son jeune frère bienfaiteur’’ et était même devenu un de ses conseillers de l’ombre.

Sékou Koné

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire