Côte-d’Ivoire: Lida Kouassi explique les enjeux des législatives aux partisans de Gbagbo

Innocent Youté à Kouibly pour un deuxième mandat et Pr. Goba Boliga à Zikisso en pays dida ont présenté samedi leur candidature aux ressortissants de ces deux circonscriptions vivant à Abidjan. La double cérémonie s’est déroulée au Baron de Yopougon sous le parrainage de Moïse Lida Kouassi. Les deux candidats défendront le 6 mars prochain les couleurs du Fpi des Gbagbo ou rien sous la déclinaison Eds (Ensemble pour la démocratie et la souveraineté), la plateforme créée par Sangaré Aboudrahamane en pleine bataille pour le contrôle du sigle Fpi.

Autre détail, si Youté rempile pour un second mandat après un premier gagné en candidat indépendant en 2016, Pr. Boliga est lui à son premier essai dans cette circonscription de Zikisso, Gagoré, Djidji ( Zigadji). Il est le candidat de Eds et du Pdci faisant de cette localité l’une des zones où l’entente Eds/Pdci a bien fonctionné.

Dans un discours bref mais fort offensif, Innocent Youté a exprimé sa détermination à gagner cette élection pour le compte du Fpi de Gbagbo et confirmer ainsi la confiance que les populations de sa circonscription ont toujours placé en Laurent Gbagbo. « On ne peut pas céder Kouibly », a-t-il martelé avec force comme pour défier ses adversaires.

C’est à juste titre qu’il a choisi pour directeur de campagne un dur à cuire du camp des Gbagbo ou rien, l’enseignant et ancien syndicaliste Kpeya Ben, membre du secrétariat général du parti de Gbagbo et originaire de Kouibly.

Du côté de Zikisso, la candidature du professeur Boliga Zéphirin s’est imposée après un consensus avec le Pdci-Rda dont le candidat s’est retiré. Pr. Boliga doit cette candidature à celui qu’il a qualifié de référent politique, son aîné Lida Kouassi. Lequel a, dans son discours, retracé le parcours militant de l’enseignant de droit des universités et son ascension dans les arcanes du Fpi Gor où il s’occupe de questions juridiques au sein du secrétariat général. « Ensemble nous allons chercher médaille de Zikisso que Laurent Gbagbo attend », a fait valoir le candidat.


Saisissant la perche tendue, l’ancien ministre et conseiller spécial du président Gbagbo, lui-même candidat dans son Lakota natal a rappelé à ceux qui tergiverseraient encore les vrais enjeux de l’élection du 6 mars 2021.

« Nous sommes dans un combat. Le 6 mars c’est la continuation de la guerre faite à Gbagbo par la voie des urnes. C’est une élection particulièrement importante », a-t-il déclaré avant de prodiguer des conseils et d’avertir les siens : « C’est Gbagbo qui le met en mission. Oubliez sa personne regardez sa mission. Est-ce que quand Gbagbo va venir vous allez lui dire président bonne arrivée mais on t’a retiré Zikisso ? (…) Laissez les murmures , c’est la mission qui est importante. Mettons-nous ensemble pour combattre bec et ongle. Nous n’avons pas droit à l’échec ».

S’improvisant maître de chœur dans cette envolée verbale, pour annoncer le retour imminent de son mentor, Lida puise dans sa posture personnelle pour enseigner qu’on peut être malmené par le pouvoir et garder une once de dignité. « Moi-même, jusqu’à ce jour mes comptes sont toujours gelés, je dirais même congelés. On croyait me réduire à la mendicité pour que j’aille me mettre à genoux devant quelqu’un. Jamais. Nous resterons dignes même s’il faut manger du café baoulé », a dévoilé ce vétéran du camp des Gors, un miraculé de la politique passé par la case prison à deux reprises sous Ouattara et qui aura essuyé bien d’inimitiés dans son propre camp, le Fpi.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Author: La Rédaction

1 commentaire sur “Côte-d’Ivoire: Lida Kouassi explique les enjeux des législatives aux partisans de Gbagbo

  1. ==== LES COMPTES CONGÉLÉS DE MOISE ====

    Moïse quittant l’Égypte pharaonique a dû abandonner ses comptes aux pieds de pyramides.

    Lida Kouassi comme MOISE traverse le désert vers une terre promise. Selon lui ses comptes seraient encore gelés ! Il s trouvé une formule choc pour la campagne : ses comptes sont CONGELÉS !

    Comment est ce possible en cette période de décrispation politique oû on gracie sans le dire les récents attenteurs à la Sûreté de l’Etat de la CNT ? Et qui voyagent désormais en flotte Présidentielle !

    Cette période que nous vivons est bel et bien une période de réchauffement climatique dont la conséquence visible EST LE DEGEL  ! Un effet climatologique de fonte de la neige ou de la glace accumulée en un lieu donné… comme sur les comptes de Lida Kouassi MOISE !

    Pourquoi les autres et non le bon professeur Lida spécialiste de stratégies militaires ?

    Le réchauffement climatique frappe tous les hémisphères progressivement. Ainsi on peut espérer qu’il soit rétabli dans ses droits économiques et vitaux ! La guerre est finie…

    Même si cela devrait survenir après sa défaite face à Kouyaté aux élections législatives (on ne fait pas la passe à un adversaire politique selon le mot célèbre du Maitre), ce serait un bon signe de DEGEL politique et donc …climatique !

Laisser un commentaire