Côte-d’Ivoire: Sékongo rejette toute « inféodation » à GPS de Soro

Edwige FIENDE

Le Mouvement pour la promotion des valeurs nouvelles en Côte d’Ivoire (MVCI) dirigé par Félicien Sékongo, proche de Guillaume Soro, a rejeté mercredi « une inféodation » au mouvement Générations et peuples solidaires (GPS) de l’ex-président de l’Assemblée nationale, évoquant « son indépendance et son autonomie », dans une note.

« Si pour l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 son choix de candidat s’était porté sur le Président de GPS (Guillaume Soro), il n’a jamais été question d’une inféodation à GPS, le MVCI ayant depuis toujours affirmé son indépendance et son autonomie », indique le communiqué.


M. Soro a appelé à la fusion des partis politiques et mouvements qui lui sont proches « aux fins de créer un parti politique dénommé GPS ». Des formations ont déjà marqué leur adhésion à ce projet.

Le parti dirigé par Félicien Sékongo affirme qu’il « ne saurait s’engager dans un processus de disparition pour la création d’un autre Parti dit GPS ».

Le MVCI qui « a retiré tous ses membres des structures techniques de travail dont s’était doté GPS » a appelé ses « militants à se tenir loin des activités de GPS ou à s’y considérer comme agissant à leur propre compte ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire