Infrastructures: Bouaké en Côte-d’Ivoire change de visage

Le visage de la capitale de la région de Gbêkê, Bouaké (deuxième ville ivoirienne), changera d’ici à quelques mois. En effet, annoncé en 2017, les travaux d’élargissement de la nationale A3, qui traverse et divise la ville en deux, ont démarré depuis quelques jours à Bouaké. Une grande opération de déguerpissement des commerçants et autres installations anarchiques sur ledit tronçon international qui traverse la ville du nord au sud, est en marche.

Long de 11 km, cette route sera élargie à 36 mètres contre 20 mètres actuellement pour donner une voie en 2×2, avec un terre-plein central pour empêcher la circulation anarchique d’un côté à l’autre. Ce projet financé par la Banque mondiale et l’Etat de Côte d’Ivoire dans le cadre du « Projet de renforcement des infrastructures pour le développement urbain et la compétitivité des agglomérations secondaires » (Piducas), comprend deux autres projets qui sont en phase finale de réalisation. Ce sont : le bitumage de la route principale du quartier Tollakouadikro (6 km), au nord de Bouaké et la réalisation d’une aire de repos de 8 hectares au corridor nord.

Les populations dans leur ensemble, soulignent une inquiétude quand au désagrément que ces travaux pourront causer dans la ville, notamment au niveau de la circulation. Cependant, elles gardent espoir qu’au terme de ces travaux, la ville aura un beau et nouveau visage.


Koffi Koffi
Lebanco.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire