Côte-d’Ivoire: Admis à la retraite, le colonel-major Dongo Kacou maintenu en poste à Abuja (grogne à l’Ambassade)

L’Attaché de Défense auprès de l’Ambassade de Côte d’Ivoire au Nigéria est atteint par la limite d’âge et admis à faire valoir ses droits à la retraite à compter du 1er janvier 2021.

Selon la note d’information de SEM l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire au Nigéria, une mission d’arrêt des comptes et de consignation du matériel de l’Attaché de Défense dépêchée par le Ministère de la Défense, à Abuja du 11 au 13 février 2021, a mis administrativement fin aux fonctions du Colonel Major Dongo Kacou Robert, Attaché de Défense.

Toujours selon cette note, l’Ambassadeur décide de façon unilatérale, sans se référer à la hiérarchie militaire, de maintenir l’ex Attaché de Défense à son ancien poste, pour selon lui, assurer la gestion des affaires courantes du service de l’Attache de Défense (Service pour lequel sa hiérarchie a mis fin à toutes activités après signature du rapport de fin de mission).
Quel type d’affaires courantes un Attaché de Défense retraité et déchargé par sa hiérarchie peut-il encore gérer ?
Cette note est-elle légale ? Que dira la hiérarchie militaire ?


Le personnel du service de l’Attaché de Défense, en particulier, les militaires seront-ils toujours sous les ordres d’une personne mise à la retraite par l’Armée ?

HC/correspondance particulière

Commentaires

blank

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire