Législatives: La CEI compte livrer un candidat « fraudeur » à la « justice

Edwige FIENDE

En Côte d’Ivoire, la Commission électorale indépendante (CEI) compte livrer à la « justice » un candidat aux législatives du 06 mars non inscrit sur la liste électorale, qui s’est inscrit « sur sous le numéro d’une autre personne ».

« Il y a un candidat que nous allons arrêter, nous allons le mettre à la disposition de la justice ». Il « n’est pas sur la liste électorale et (il) vient s’inscrire sur la liste des candidatures sous le numéro d’une autre personne », a annoncé le président.

La CEI Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, lors d’un atelier de présentation du mode opératoire du scrutin aux candidats.


« Non seulement il est dangereux, mais il nargue la Commission », a estimé M. Coulibaly-Kuibiert ? expliquant que ce candidat a saisi le Conseil constitutionnel pour demander son inscription sur la liste des candidats aux législatives après le rejet de son dossier.

La Cei a publié lundi soir la liste définitive des candidats aux législatives. Plus de 1.200 candidats participeront à cette élection.

Le nom d’Alain Lobognon, proche de l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire Guillaume Soro, incarcéré pour troubles à l’ordre public y figure, tandis que celles de Justin Koné Katinan et Damana Adia alias Damana Pickass, des cadres pro-Gbagbo exilés au Ghana, n’y figurent pas.

Déclarés « inéligibles », ces deux cadres pro Gbagbo avaient saisi le Conseil constitutionnel qui a rejeté leurs requêtes.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire