Un groupe israélien mise sur un investissement de 2000 hectares de riz en Côte-d’Ivoire

Riziculture /
Dans sa mission de rendre le pays autosuffisant en riz, denrée de grande consommation, le ministre Gaoussou Touré ne cesse de multiplier contacts et signatures de conventions. Le jeudi 18 Février 2021, il avait une séance de travail à son cabinet avec une délégation de l’entreprise israélienne MITRELLI avec à sa tête son Directeur Sous-régional, TAMIR KOLTUNOFF.

Les échanges ont porté sur la mise en œuvre d’un projet rizicole intégré sur une superficie de 2000 hectares extensible à 4000 ha en cas de succès. Il s’agira d’aménager et d’irriguer par aspersion pivot 2000 ha de parcelles rizicoles, de créer un centre de mécanisation pour des prestations mécanisées aux riziculteurs sur l’autorité du leader de pôle de la zone retenue.

Aussi, ce projet permettra d’apporter tous les appuis en intrants et conseil agricole aux riziculteurs et également d’installer toutes les usines de dernière génération totalement digitalisées. Il permettra enfin de créer les silos et magasins de stockage ainsi que la logistique et la mise en place de fonds de roulement d’usine.

Tous les investissements seront réalisés par convention BOT entre la société MITRELLI et le leader de pôle


L’objectif étant de contribuer à la sécurité alimentaire, à l’atteinte des objectifs de la SNDR 2020-2030 et à assurer l’autosuffisance du pays en riz de bonne qualité avant 2025 et faire de la Côte d’Ivoire l’un des plus grands pays africains exportateur de riz à l’horizon 2030.

Dans une présentation, le chef de délégation a exposé les projets et grands chantiers de sa structure pour le développement rizicole en Côte d’Ivoire. Il a fait savoir que sa structure, l’une des meilleures en irrigation propose des systèmes agricoles respectueux de l’environnement qui maximisent les résultats.

Ces principes qui épousent les objectifs de la Stratégie Nationale de la Riziculture (SNDR 2020-2030) n’ont pas laissé le Ministre Gaoussou Touré indifférent.

Il s’est dit satisfait des opportunités qu’offre cette structure avant de leur présenter sa vision pour l’autosuffisance en riz avant 2025.

Le Ministre de la promotion de la Riziculture a indiqué à ses hôtes que tout sera mis en œuvre par le ministère pour que ce projet prenne forme en collaboration avec les leaders de pôle pour le plus grand bonheur des producteurs.

Avant de clore cette séance de travail, le ministre Gaoussou Touré a reçu une invitation de l’entreprise en Israël afin de s’imprégner des réalités sur le développement technologique en matière de riziculture.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire