Koumassi: Bacongo accuse le PDCI et EDS de vouloir « organiser la fraude »

Anselme BLAGNON

La tête de liste du Rassemblement des houphouetistes pour la paix et la démocratie (RHDP, pouvoir) aux législatives du 6 mars dans la commune de Koumassi (Abidjan sud), Ibrahima Cissé Bacongo, a accusé samedi des candidats de vouloir « organiser la fraude », appelant les électeurs à la vigilance », au lancement de sa campagne.

« Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) a sa liste. Eux, ils ne sont pas d’accord avec cette liste. Ils ont fait une liste un certain Yao Kouadio, avec un certain Alain Tiémélé et puis une certaine madame Bello, c’est avec ceux-là, ils veulent organiser la fraude (…) », a dénoncé Cissé Bacongo, ajoutant : « on les attend. »

Le candidat du RHDP lancé sa campagne au quartier campement, en présence de plus de 2.000 personnes dont des leaders d’associations de femmes et de jeunes.

Dans son intervention, il a demandé aux électeurs d’être « lucides », « ne pas se laisser distraire par tous les vendeurs d’illusion qui arrivent » et faire du porte-à-porte jusqu’au jour du vote. »

« Notre victoire est certaine et indiscutable », a-t-il lancé face à des militants en liesse.

Ouverte vendredi, la campagne devrait durer une semaine. Dans la commune de Koumassi, sept listes dont celle de la coalition de l’opposition PDCI-Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS, pro Gbagbo) sont en compétition pour trois sièges à l’Assemblée nationale.


Alerte info/Connectionivoirienne.net

Yamoussoukro: Le PDCI appelle ses électeurs à empêcher toute « fraude » en votant « massivement »

Le candidat de la liste du Parti démocratique de la Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) à Yamoussoukro, Patrice Kouamé Kouassi a appelé samedi les électeurs du parti à empêcher toute « fraude » en votant « massivement », au cours d’un meeting.

« Plusieurs militants ont des inquiétudes par rapport à des potentielles fraudes. Je vous rassure que si vous sortez massivement pour voter, et que nous avons eu un écart de 50.000 voix, il n’y a plus de possibilité de frauder », a affirmé M. Kouassi, devant près de 300 personnes réunies à l’espace Zone Z des 220 logements pour le meeting de lancement de campagne du PDCI.

« Yamoussoukro est le symbole du PDCI-RDA et ce symbole doit rester par votre victoire », a t-il exhorté avant de clamer « ici c’est PDCI, point ».

Tout en qualifiant les candidats opposés au parti de l’ex-président ivoirien, Henri Konan Bédié dans la ville d' »adversaires et non d’ennemis », Patrice Kouassi a promis « montrer la place » du PDCI à Yamoussoukro.

Dans le cadre du scrutin législatif du 6 mars auquel participent plus de 1.200 candidats, le PDCI présente deux candidats dans la circonscription électorale de Yamoussoukro pour 2 sièges à pourvoir.

JLI

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire