Législatives à Port-Bouet/Côte d’Ivoire: Siandou “n’a pas le niveau’’, selon Dr Emmou Sylvestre

Serge Alain KOFFI

Le Maire de Port-bouet, Sylvestre Emmou, candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) aux législatives du 06 mars dans cette commune abidjanaise a reproché samedi à son principal adversaire, le ministre du Tourisme, Siandou Fofana, candidat du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti présidentiel) de ne “pas’’ avoir “le niveau’’.

“Il a été battu honteusement deux fois. Il veut une 3e fois. Or jamais deux sans trois. Il raconte partout que j’ai reçu 17 milliards de budget. Et Koumassi a eu 5 milliards. Il est mon conseiller municipal mais il ne connait même pas le budget de la mairie de Port-bouet. Je pense que c’est une question de niveau. Il n’a pas le niveau’’, a dit Sylvestre Emmou, au lancement de sa campagne.

“Docteur Emmou a travaillé dur pour être là où il est arrivé, à la sueur de son front. Dites-lui de se méfier parce que s’il continue, il ne viendra plus à Port-bouet ici’’, a ajouté le maire, dans son discours, lors d’un meeting, qui a rassemblé quelques centaines de personnes au terrain du Lycée moderne.

Faisant le diagnostic d’une Côte d’Ivoire, “à la croisée des chemins’’, qui “doit changer’’, il a exhorté les populations à porter leur choix sur la liste qu’il conduit.

“Chers parents, on est venu vous demander une seule chose. Rendez-nous forts pour que nous nous occupions de Port-bouet. C’est ce qui nous intéresse’’, a-t-il expliqué.

“Nous devons aller remuer un peu l’hémicycle pour que la Côte d’Ivoire change. Vous pouvez compter sur nous. On ne sera ces députés, qui une fois passer au restaurant, oublient l’essentiel. C’est-à-dire être le porte-voix du peuple. Nous on s’engage à rester dans notre vision de défendre la voix des pauvres’’, a-t-il promis.

Avant son allocution, son colistier Alain Adja a, lui également, exprimé son optimisme sur l’issue du scrutin.


“Nous avons gagné les municipales et nous sommes enn train de transformer Port-bouet, nous gagnerons les législatives et nous transformerons l’Assemblée nationale’’, a-t-il assuré.

Ce meeting a été le clou de cette deuxième journée de campagne, qui a débuté par une procession de militants du PDCI et partisans du maire depuis le siège local du PDCI jusqu’au stade du Lycée moderne

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Siandou Fofana, tête de liste au RHDP appelle ses militants à « ne plus se tromper de combat »

Donald NGORAN

Le candidat Siandou Fofana, tête de liste au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, pouvoir) dans la commune de Port-Bouet (Abidjan-Sud) pour les législatives du 6 mars, ayant perdu aux municipales en 2018, a appelé samedi ces militants à « ne plus se tromper de combat », au meeting de lancement de sa campagne.

« En 2018 nous étions avec vous et bien des personnes ont vite fait de croire que nous allons vous abandonner, nous revoilà », a déclaré Siandou Fofana aux cotés de Yeo Fozié, tout deux tête de liste aux RHDP dans la commune de Port-bouet avec leurs suppléants dont Armand Moto.

Pour ce lancement de campagne, près de 1.000 personnes s’étaient mobilisées au terrain de Gonzague-ville (Port-bouet) pour prendre part. Une occasion pour Siandou Fofana, par ailleurs ministre du Tourisme d’inviter ces militants à « voter utile et à ne plus se tromper de combat ».

« Ceux qui sont à la mairie ont étalé leur incapacité de tenir la commune c’est pourquoi étant membre du gouvernement, je vous appelle à voter utile pour que la commune ne soit pas en marge du développement enclenché par le président Alassane Ouattara », a soutenu le candidat malheureux face à ces mêmes adversaires aux municipales en 2018.

En Côte d’ivoire les législatives sont prévues le 6 mars. La campagne débutée le vendredi 26 février s’achèveront une semaine après.

Dans la commune de Port-bouet 14 candidats sont en lice pour 2 sièges à l’Assemblée nationale.

DNG

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction