Législatives à Man Côte-d’Ivoire: Flindé et Konaté Sidiki appellent a éviter le vote tribal

Albert Flindé et Konaté Sidiki reçoivent les bénédictions de la grande famille des Diomandé et domptent Zélé

Les Ministres Flindé Albert et Konaté Sidiki ont reçu les bénédictions du chef de la grande famille des Diomandé habitant le quartier Libreville, dans la commune de Man pour leur marche progressive vers la victoire du 6 mars. Assurés, ils se disent confiants pour la suite.

Konaté Sidiki et Albert Flindé pour cette élection législative, n’ont pas fait dans la dentelle.

Petit à petit le couple a déroulé sa stratégie pour convaincre les populations de Man à voter pour eux. Au fur à mesure que nous approchons allègrement la date fatidique du 6 mars la victoire d’Albert Flindé et Konaté Sidiki se dessine. Le couple ministériel a pratiquement bouclé la ville de Man avec sa campagne de proximité basée en grande partie sur les actions citoyennes et républicaines qu’ils mènent depuis l’ouverture officielle de la campagne Législative le 26 février 2021 écoulé. Tout se passe bien pour les deux collaborateurs du président ADO. La journée du lundi 1er mars 2021 a été une belle illustration de leur envolé vers la consécration au soir du 6 mars.

Les Ministres Flindé Albert de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Exterieur, et Konaté Sidiki de l’Artisanat, tous deux Coordonnateurs régionaaux RHDP Tonkpi et candidat dudit parti, ont ratissé large chacun de sont côté. Albert Flindé dans le village de Krikouma et Konaté Sidiki avec les sunnites musulmans avant de se retrouver tous deux dans la grande famille des Diomandé à Libreville où ils ont reçu la bénédiction du patriarche de cette communauté avant de mettre le cap sur le village de Zélé situé à un jet de pierre de Man avec ses 500 électeurs, pour le grand meeting de clôture de la journée.

Le couple Konaté Sidiki et Albert Flindé qui ne veut pas laisser perdre une seule voix dans la commune de Man a décidé d’aller au corps à corps avec les électeurs de ce village qu’on dit peu favorable au RHDP. La dernière présidentielle ayant montré un taux de participation autour de 20%, et vu leur importance dans le décompte final, l’Aigle du Tonkpi et le Jaguar ont décidé de comprendre et d’en trouver les solutions.


Konaté Sidiki et Albert Flindé ont parlé aux chefs, à la jeunesse, aux femmes, aux hommes, aux différentes associations, aux structures de base du RHDP et à la population. Le couple ministériel accompagné de leur directeur de campagne, le Maire de Man, Aboubacar Fofana, de leurs deux suppléants Kia Roger et Touré Sékou ainsi que des membres de leur équipe, ont sensibilisé et informé la population de Zélé à voter juste et utile pour leur développement qui passe par leur victoire au soir du 6 mars 2021. Les députés étant les garants de l’applicabilité du programme de gouvernement du président de la république, il va falloir lui donner la majorité des élus à l’assemblée nationale, et cela passe par le choix des candidats que le chef de l’Etat a envoyé sur le terrain. Pour les deux Coordonnateur régionaux du RHDP, le développement et la stabilité du pays passe par le choix des candidats du Rhdp. Un parti qui a déjà fait ses preuves à Man à travers l’électrification de la totalité des localités de la commune ainsi que des quartiers les plus reculés, la construction d’une université polytechnique publique, l’adduction en eau potable de la commune et toutes les localités de la région, le bitumage de la voirie urbaine de Man qui attend d’être renforcé, la construction d’un nouveaux CHR, sans oublier la réhabilitation de milliers de kilomètres de pistes villageoises.

Albert Flindé et Konaté ont confié à la population de Zélé comme partout dans les autres quartiers, communautés et villages visites à Man, que pour que les actions du chef de l’Etat Alassane Ouattara puissent se poursuivre les deux élus de Man commune et celui de la sous-préfecture doivent revenir au RHDP, le parti qui incarne la stabilité, la paix et la stabilité du pays.  »N’écoutez pas ceux qui veulent nous diviser. N’écoutez surtout pas ceux qui prônent le vote ethniques et tribalistes. N’écoutez pas les oiseaux de mauvais augures et les raseurs de mur. Choisissez ceux qui sont capables de parler au chef de l’Etat et qui peuvent exposer vos projets et problèmes afin qu’ils trouvent solution rapidement. Choisissez le développement si vous voulez que votre Zélé sorte de cette précarité…», ont demandé Albert et Konaté Sidiki.

Le retour a été positif. Zélé a pris l’engagement de redorer son blason. Elle ne sera plus le dernier de la classe parce que le village veut jouir des retombées de la politique de développement que le président ADO a mis en place.

Fidèle Neto envoyé spécial à Man

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire