Législatives Côte-d’Ivoire: Yasmina Ouégnin refuse que certaines victoires de l’opposition lui « soient volées »

Edwige FIENDE

Les victoires de l’opposition ivoirienne aux législatives du 06 mars « ne doivent pas être volées », a affirmé la députée la commune abidjanaise de Cocody Yasmina Ouegnin, candidate à sa succession, lors d’un meeting dans le cadre de la campagne électorale.

« Si nous devons être 50.000 personnes à marcher derrière les urnes, nous marcherons derrière les urnes parce que nos victoires à Cocody comme partout ailleurs sur l’entendue du territoire ne doivent pas nous être volées », a déclaré Mme Ouegnin, au terrain de Cocody Sogefiha.


La députée de Cocody, cadre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) s’est dit « heureuse » de la participation « l’opposition significative » aux législatives, estimant que « c’est la suite de la désobéissance civile ».

Pour elle, « l’Assemblée nationale doit être contrôlée par l’opposition pour que cessent les lois iniques ».

« L’Assemblée nationale est un pouvoir que nous ne pouvons pas leur laisser », a-t-elle dit.

Ouverte le 26 février, la campagne s’achevera jeudi, la coalition PDCI-Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) présente à Cocody, deux candidats pour deux sièges à l’Assemblée nationale.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire