Agboville/Côte-d’Ivoire: La jeune Fleur Aké MBo donne la trouille au « dinosaure » Rhdp Bictogo Adama

Emmanuel de Kouassi envoyé spécial à Agboville pour Connectionivoirienne

L’élection législative tant attendue se déroule ce samedi 6mars sur l’étendue du territoire national. A l’instar des autres régions, les électeurs de la région de l’Agneby-tiassa sont appelés à exercer leur droit citoyen.

LE « TABOURET » DE BICTOGO MENACÉ

Tous les regards sont fixés vers Agboville, la capitale de l’Agneby-tiassa. Pour cause, la jeune Hohonon Fleur Esther Aké Mbo défi le pouvoir rhdp dont le candidat n’est personne autre que « le diamant noir », le puissant homme d’affaires et directeur exécutif du rhdp, Adama Bictogo.


Forte présence policière depuis le matin pour sécuriser les différents bureaux de vote et les électeurs. Jusqu’à la mi-journée, les bureaux de vote ne connaissent pas d’affluence. Les électeurs prennent leur temps. A l’epp plateau 4 par exemple, sur plus de 2000 inscrits, 200 seulement avaient voté jusqu’à midi. Un militant du rhdp que nous avons rencontré nous a fait savoir que la participation des femmes à scrutin était au centre de toutes préoccupations. « On a compté sur forte participation des femmes. Mais nous constatons qu’elles ne viennent pas voter depuis le matin. « Nous allons partir les faire sortir du marché et les convoyer vers les lieux de vote » lance-t-il avec un visage et un accent grave. Un tour dans le village Moutcho à quelques encablures de la ville nous constatons une forte affluence des électeurs. Ici, les habitants ont été priés la veille d’abandonner les travaux champêtres ce jour pour ne se concentrer que sur les élections. Dans les états-majors, on peaufine les dernières stratégies pour le dépouillement. Dans les différents bureaux de vote, chaque candidat est représenté et chacun surveille son voisin.

Aucun incident n’a été signalé au moment où nous écrivons ses lignes.

C’est dans cette ville que se joue la « finale » de ces élections législatives. Une victoire du directeur exécutif sur celle qui représente la coalition Pdci-Fpi serait une victoire de Ouattara sur Bédié et Gbagbo. Une défaite du « Diamant noir » pourra affaiblir le régime.

Pour l’heure, les calculs ont déjà commencé chaque camp au regard des différentes informations de leurs représentants.

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire