Côte-d’Ivoire: Battu, le candidat du PDCI à Yamoussoukro dénonce “une fraude de 14.000 voix’’

Serge Alain KOFFI

Déclarée battue aux législatives du 6 mars à Yamoussoukro, la tête de liste du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition), Kouame Kouassi Patrice dit KKP, député sortant de la capitale ivoirienne, a accusé les candidats du parti présidentiel d’avoir remporté le vote par une fraude portant sur près de “14.000 voix’’

“Nous avons fait le point. Le point qui ressort de toutes ces fraudes est 14.000 voix frauduleuses sur 20.000 votants pointées procès-verbal par procès-verbal sur la base des mentions qui figurent dans les PV’’, a déclaré M. Kouamé, lors d’un point de presse, au siège du PDCI, à Cocody.


Depuis la proclamation de la victoire du ministre du Commerce Souleymane Diarrassouba, candidat du Rassemblement des Houphouuetistes pour la démocratie et la paix (RHDP) par la Commission électorale indépendante (CEI) dans ce fief historique du PDCI, le candidat de l’ex-parti unique conteste les résultats.

Dénonçant “des empêchements de vote’’ et “des votes massifs frauduleux’’ opérés par ses adversaires, M. Kouamé, qui avait à ses côtés son colistier Baba Sylla, a de nouveau revendiqué la victoire.

“Nous avons gagné cette élection’’, a-t-il affirmé, avant d’annoncer un recours devant le conseil constitutionnel “dans les jours à venir’’

“Nous avons confiance aux éléments objectifs que nous avons et qui nous donnerons vainqueur de cette élection’’, a-t-il conclu.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire