Côte-d’Ivoire législatives partielles à Niakara: Le général Apalo Touré en campagne pour la candidate Rhdp

Le Général Alexandre Apalo TOURÉ, Commandant supérieur de la Gendarmerie nationale, est accusé de s’impliquer dans les affaires politiques. Nous avons joint le Capitaine Zana Ouattara, responsable de la Communication du général, il a promis nous revenir. Nous l’avons encore ce jour contacté pour rappel de la version du général. Il n’a pas répondu. Avec ce silence, presque méprisant visant à nous trainer dans le temps, nous publions cet article qui explique comment le Commandant supérieur de la gendarmerie, alors qu’astreint à l’obligation de réserve, s’implique dans la politique pour l’élection de la candidate du RHDP à Niakara.

En effet, les élections législatives du 6 mars 2021 dans la circonscription électorale de Dabakala ( région du Hambol ), ont vu la victoire de Jean-Louis BILLON contre le candidat du RHDP. Après ce revers électoral, le parti présidentiel ne veut pas connaître une nouvelle défaite dans la région du Hambol avec sa candidate, Koné Catherine dans la circonscription électorale d’Arikokaha-Niakaramadougou-Tortiya, qui affronte trois adversaires indépendants, dont Dr Guibessongui N’Datien Séverin, le Député sortant issu des rangs du RHDP, qui trouble le sommeil du choix du parti au pouvoir.

Selon des informations rapportées, après le report de l’élection législative à Niakara, le Général Apalo Alexandre TOURÉ, Commandant supérieur de la Gendarmerie nationale, est descendu dans l’arène politique pour battre campagne pour la candidate du RHDP. Depuis quelques jours, il fait des rencontres avec les populations de la circonscription électorale d’Arikokaha-Niakara-Tortiya.

A cet effet, l’officier supérieur de l’armée ivoirienne a reçu le dimanche 21 mars, à son domicile d’Abidjan, les Présidents de mutuelles de Niakara sud et les responsables de l’association de jeunesse JUDEN. Le lundi 22 avril, à l’école de la Gendarmerie, le Général a accordé une audience à des leaders de jeunesses, dont Silvère Nataha Touré, Aimé Hilnan Koné et le Secrétaire général d’une section de la FESCI de cocody.


Après ces rencontres, le Commandant supérieur de la Gendarmerie nationale s’est entretenu le mardi 23 avril à Niakara au centre culturel (CLAC) avec les chefs de villages de la sous-préfecture de Niakara.

Selon nos sources, il aurait au cours de ces différentes rencontres demandé à ses hôtes de mettre tout en œuvre pour que le RHDP remporte le scrutin et les a exhorté à soutenir la candidate du RHDP qui risquerait de perdre le scrutin législatif à Niakara.

Alors qu’il doit être à équidistance des candidats, le Commandant supérieur de la Gendarmerie toujours en fonction prend position ouvertement pour la candidate du RHDP, formation politique dont il se réclame être militant.

Qu’est-ce qui fait courir autant le Général Apalo TOURÉ ? Selon certaines indiscrétions, le Général dont la fonction l’oblige à la neutralité, mènerait ce combat pour se positionner dans la région du Hambol, au détriment de Ally COULIBALY et Kalil KONATÉ et veut avoir l’estime du chef de l’Etat ivoirien pour qu’il le nomme au prochain gouvernement à un poste ministériel. A noter que le Général Apalo TOURÉ est originaire du village de Ouéréguékaha dans la sous-préfecture de Niakara (région du Hambol ).

Le Commandant supérieur de la Gendarmerie serait prêt à ce que le département de Niakara s’embrase durant la période de reprise de l’élection députés ? Est-ce son rôle de descendre dans l’arène politique? N’est ce pas incompatible avec sa fonction?

De nombreux observateurs doutent désormais de  la bonne sécurisation du scrutin puisque, ce sont les gendarmes qui seront sur le terrain et vu la prise de position de leur patron, certaines pratiques non démocratiques seraient à craindre.

Source: Africanewsquick

NB : Les titres sont de la rédaction

Commentaires facebook

Publié par Sylvain Debailly

Laisser un commentaire