Covid-19/transport aérien: L’UEMOA fixe à 25.000 fcfa le prix du test de dépistage à compter du 1er mai

Anselme BLAGNON

Les huit pays membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) ont décidé jeudi d’établir à 25.000 FCFA, les prix des tests PCR pour détecter la Covid-19, afin de faciliter la libre circulation transfrontalière, à compter du 1er mai, à l’issue d’un sommet virtuel.

La conférence des chefs d’Etat « fixe à 25.000 FCFA le coût du test de dépistage de la Covid-19 pour les voyageurs utilisant le transport aérien à compter du 1er mai 2021 », indique le communiqué final du 22e sommet ordinaire de l’UEMOA.

Les chefs d’Etat qui ont « noté avec satisfaction » le rapport de la Commission de l’UEMOA sur la situation de la Covid-19 de l’Union, ont également fixé « à cinq jours à compter de la date de prélèvement de l’échantillon la durée de validité des tests de dépistage à l’entrée et au départ des aéroports des Etats membres, décidé de la reconnaissance mutuelle des résultats des tests réalisés par les structures nationales habilitées . »

Après l’apparition des premiers cas, les autorités chaque pays ont procédé à la fermeture des frontières terrestres, aériennes, ferroviaires et limité les trafics interurbains…

Si nombre de ces mesures ont été levées, certaines notamment la fermeture des frontières terrestres demeurent, au désarroi d’une frange de la population, ce qui a favorisé le développement des voyages clandestins.


La conférence a « encouragé la réouverture progressive des frontières terrestres dans le respect des exigences sanitaires requises » et décidé qu’ « à temps opportun, le coût du test de dépistage de la Covid-19 sera fixé à 5.000 FCFA pour les voyageurs utilisant les voies terrestres. »

Elle a « exhorté tous les Etats membres à prendre les dispositions idoines pour la mise en œuvre de stratégies nationales de vaccination. »

Selon les chiffres dévoilés par le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, président sortant de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA, « la situation dans l’Union à la date du 15 mars 2021, fait ressortir 119.271 cas confirmés dont 2.109 décès contre 41.251 cas confirmés et 733 décès au 25 août 2020. »

A la même date, le nombre de cas actifs en traitement était de « 11.661 et le taux de létalité moyen de 1,77% allant de 0,56% en Côte d’Ivoire à 4% pour le Mali », a ajouté M. Ouattara.

Depuis fin février, des campagnes de vaccination contre la Covid-19 ont été lancées dans les pays de l’Union, grâce à l’initiative Covax, un dispositif pour les pays à faibles revenus.

L’UEMOA est composée de huit Etats membres. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée-Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction