Défense/Côte-d’Ivoire: L’armée encore frappée à Kafolo, un mort et un militaire porté disparu

Une position de l’armée ivoirienne a été encore frappée cette nuit par des assaillants dans le nord pays, non loin du Burkina-Faso.

Une position de l’armée ivoirienne a une nouvelle fois été attaquée à Kafolo dans la nuit de dimanche à lundi.

L’armée annonce ce lundi matin que « Les opérations de ratissage se poursuivent par nos forces contre l’ennemi. ».

Un premier bilan d’un mort et un disparu côté des forces de l’ordre ivoiriennes et deux morts chez les assaillants, a été communiqué à cette heure.

Message des forces de l’ordre transmis à KOACI :

« DANS LA NUIT DU 28 AU 29 /03/2021 ENTRE 02H ET 03 H DES INDIVIDUS ARMÉS D’ARMES DE GUERRE ONT ATTAQUÉ NOTRE POSITION MIXTE FACI ET GENDARMERIE ( BDE TEHINI, Cie BOUNA, ESCADRON BOUNA) A KÔLÔGÔBÔ 60 KM AU NORD DE LA BRIGADE.

BILAN PROVISOIRE :

MORT : 01 MDL KONE ADAMA ( ESC.BOUNA) Mle 84 686

DISPARU : MDL N’GUESSAN ADAHE MLE 42.992

RATISSAGE EN COURS »

Cette petite commune au nord du Pays à la frontière du Burkina avait subi le 10 juin 2020 une attaque qui avait tué douze militaires et gendarmes. On notait également, six blessés et un mort chez les assaillants.

Cette zone est un carrefour des réseaux de trafiquants de drogue et métaux précieux principalement. Pour rappel, au regard du risque des routes maritimes européennes, le narco trafic sud-américain, a mis le cap sur les côtes du golfe de Guinée et établi des routes à l’intérieur des pays d’Afrique sub-saharienne pour faire remonter, via des réseaux, la drogue vers l’Europe.


Ceux qui composent ces trafics et qui attaquent les positions des armées, tentent de gagner du terrain pour les faciliter et faire des territoires conquis des havres de business « hors système apparent ».

Avec Koaci

L’armée ivoirienne repousse une nouvelle attaque terroriste à Kafolo

Par Bledson Mathieu

L’armée ivoirienne a essuyé une attaque terroriste, au petit matin, ce lundi 29 mars 2021.

Les assaillants venus du Burkina Faso voisin ont ouvert le feu sur les soldats ivoiriens en stationnement dans ce village du nord de la Côte d’Ivoire, département de Kong.

La riposte de l’armée ivoirienne été à la hauteur de l’intensité de l’attaque. Les assaillants pensaient surprendre les éléments du général Doumbia. La surprise a plutôt été de leur côté. Très vite les assaillants ont pris leur jambe à leur coup.

Avec le renfort arrivé promptement de Korhogo, le ratissage se poursuit. Un habitant de Kafolo joint au téléphone parle d’attaque rapidement repoussée

Rappelons que Kafolo a été attaqué dans la nuit du 10 au 11 juin 2020. Cette attaque a coûté la vie à « 12 militaires et un gendarme ».

Une attaque à Kafolo fait 4 morts. Une opération de ratissage en cours

Par Salif D. Cheickna

Une position de l’armée ivoirienne à Kafolo à la frontière Côte d’Ivoire-Burkina Faso a été attaquée, au petit matin, ce lundi 29 mars 2021, rapporte une source sécuritaire reprise par les médias ivoiriens.

Cette attaque qui n’a pas encore été confirmée par un communiqué officiel de l’état-major des armées aurait fait quatre morts dont deux de chaque côté (assaillants et armée régulière). De sources sécuritaires une opération de ratissage est en cours.

Il faut noter que la première attaque de Kafalo dans la nuit du 10 au 11 juin 2020, a coûté la vie à « 12 militaires et un gendarme », selon les autorités ivoiriennes. Cette attaque avait été attribuée à des « djihadistes ».

Framat

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire