Tietto Minerals mise sur 2022 pour l’entrée en production de la mine d’or Abujar en Côte-d’Ivoire

(Agence Ecofin) – Le gouvernement ivoirien a accordé fin 2020 un permis minier pour le projet Abujar. Alors que les discussions pour la conclusion d’une convention minière se poursuivent avec la compagnie Tietto Minerals, une nouvelle étude confirme la qualité « exceptionnelle » de la mine.

En Côte d’Ivoire, la mine d’or Abujar pourrait entrer en production d’ici fin 2022. C’est ce que vise la compagnie minière Tietto Minerals, qui a publié le 5 avril une étude de préfaisabilité pour le projet. Selon les estimations de l’étude, il faudra un investissement de 230 millions de dollars pour concrétiser le potentiel du projet de 3,02 millions d’onces, somme récupérable au bout de 2,8 ans.


La mine a la capacité de produire annuellement 168 000 onces d’or sur les six premières années d’exploitation, avec 200 000 onces durant la première année. La valeur actuelle nette après impôts est estimée à 226 millions de dollars et le taux de rentabilité interne à 42 %. Le projet devrait générer des revenus de 1,6 milliard de dollars.

« Abujar s’annonce comme un projet robuste et d’une durée de vie longue, basé sur le développement d’une mine à ciel ouvert, soutenu par des réserves de minerai de 860 000 onces », a déclaré le DG de Tietto, Caigen Wang (photo).

Pour rappel, Tietto Minerals a déjà obtenu un permis d’exploitation minière pour le projet Abujar et espère conclure d’ici juin 2021 une convention minière. Elle va également mener d’autres études pour optimiser les estimations.

Louis-Nino Kansoun

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire