Côte d’Ivoire: Blé Goudé évoque « un pas important vers la décrispation de l’environnement » politique

Anselme BLAGNON

Charles Blé Goudé, l’ex-leader des jeunes patriotes, a estimé jeudi que l’annonce du président ivoirien Alassane Ouattara, donnant son feu vert pour son retour en Côte d’Ivoire, ainsi qu’à celui de l’ancien chef d’Etat, Laurent Gbagbo, après leur acquittement définitif par la Cour pénale internationale (CPI), constitue « un pas important vers la décrispation de l’environnement sociopolitique », dans une note.

« Je prends acte de cette décision », a dit Blé Goudé, estimant qu’elle « constitue un pas important vers la décrispation de l’environnement sociopolitique. »

Mercredi, M. Ouattara a déclaré que Gbagbo et son ancien ministre de la Jeunesse « sont libres de rentrer en Côte d’Ivoire quand ils le souhaitent », à l’ouverture du premier Conseil des ministres de son nouveau gouvernement conduit par Patrick Achi.


Une semaine avant la Chambre d’appel de la CPI a confirmé l’acquittement, prononcé en première instance, en janvier 2019, en faveur des deux personnalités politiques ivoiriennes qui étaient poursuivies pour crimes contre l’humanité, après les violences post-électorales de décembre 2010 à avril 2011.

« Des dispositions seront également prises pour que Laurent Gbagbo bénéficie, conformément aux textes en vigueur, des avantages et indemnités dus aux anciens présidents de la République », a-t-il ajouté, précisant que « ses frais de voyage » ainsi que ceux « des membres de sa famille seront pris en charge par l’Etat de Côte d’Ivoire. »

Cette décision ouvre ainsi la voie de la réconciliation entre les fils et filles » du pays, a indiqué Blé Goudé, qui a réitéré son engagement » et sa « disposition à servir d’instrument pour le retour de la paix. »

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire