Défense/Côte-d’Ivoire: Explosion d’une 2e mine à Kafolo ce lundi au passage d’un véhicule de gendarmerie

Philippe Kouhon

À Kafolo, une mine a encore explosé ce lundi 12 avril 2021, selon le constat fait par notre équipe qui se trouvait dans la ville. Il s’agit selon des sources sécuritaires, d’une mine anciennement posée, dans le même endroit que la précédente qui avait explosé il y’a quelques jours.

Présent à Kafolo dans le cadre d’une série de reportages suite aux attaques répétées dans cette localité, Afrkipresse a été témoin de cette explosion de mine sur la seule et unique route qui mène à Kafolo sur l’axe Nassian-Kafolo.

Lundi 12 avril 2021. Il est 10h lorsque de Korhogo nous arrivons à Kafolo après 3 heures de routes dont 31km sur une voie non bitumée (Nassian- Kafolo).

Nous nous rendons chez le chef du village. Sous un arbre, le chef Bamba Tiemoko et deux de ses notables, Tioté Amara et Diabaté Manidé, sont assis. Après les échanges de civilités, le chef nous accorde une interview sur la situation.

Nous nous rendons ensuite au camp militaire. Nous y sommes reçus par le capitaine Diagne Doudou Diop du 1er bataillon de Commandos et de parachutistes, chef de détachement Kafolo. Il est 10h40 lorsque nous tentons de quitter le camp.


À peine le capitaine nous dit-il au revoir au portail imposant du camp, qu’un détachement de la gendarmerie arrive, avec cette nouvelle : une mine vient d’exploser à 5 km de Kafolo. Au même endroit que la mine qui a explosé le 1er avril 2021 dernier. L’équipe a besoin de renforts pour aller inspecter l’endroit.

Trois véhicules blindés légers déployés sur place passent au peigne fin les lieux. Après 5mn, retour à Kafolo en attendant la fin du ratissage du coin.

À 14 heures, aucune victime n’était signalée. Il s’agit selon des sources sur place, d’une ancienne mine posée au même moment que celle qui a explosé le 1er avril 2021. Les forces de sécurité et la population ont continué à vaquer à leurs occupations.

Afrkipresse a pu voir le commandant adjoint de la brigade de gendarmerie de Kong, Kouamé Kanga, dont le véhicule a sauté sur la mine. Il est saint et sauf, alors que l’engin dans lequel il était a subi un léger dégât à l’arrière.

Nous y reviendrons

Philippe Kouhon depuis Kafolo/Afrikipresse

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction