Massacres de Duékoué en 2011, Amadé condamné à la prison à vie

En Côte-d’Ivoire l’ex chef de guerre Amadé Ouérémi a été condamné à la prison vie, pour les tueries commises à Duékoué, fin mars 2011, dans l’ouest du pays. La sentence est conforme à la peine exigée par le Procureur dans son réquisitoire.

L’ancien seigneur de guerre du Mont Peko a été reconnu coupable de « crimes contre les populations, de séquestrations, de vols en réunion et de destructions de meubles et d’immeubles ».

La Défense de Ouérémi entend introduire un appel contre le jugement. «C’est pas à Amadé de payer tout seul pour les chefs de guerre connus de tout le monde et toujours en liberté», a indiqué son avocate.


Liman Serge

Amadé dans sa solitude du box des accusés.
Il y a dix ans il n’aurait imaginé tel inconfort, lui le tout-puissant, le seigneur du Mont Peko.
En même temps que cela fait pitié , cela interroge notre conscience d’homme, notre humanité quel que soit là où nous sommes placés sur l’échelle sociale.
Est-il bon de faire souffrir, de massacrer ses semblables pour je ne sais quelle gloire !
Pauvre Amadé sans ses six femmes et sa trentaine de gosses.
Pobre Amadé, la gloria perdida ! Pauvre Amade, la gloire perdue. C’est en dioula

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire