Côte-d’Ivoire: “Le verdict du Procès du bombardement de Bouaké est une grande victoire pour Gbagbo’’, selon Me Balan

Serge Alain KOFFI

Me Jean Balan, avocat de plusieurs familles de victimes, dans le procès du bombardement du camp français de Bouaké, en Côte d’Ivoire, a affirmé vendredi que le verdict rendu jeudi, après trois semaines d’audience, “est une grande victoire pour’’ l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo.

“Le procès Bouaké est terminé (…) Mais je dois dire déjà à mes amis ivoiriens la chose suivante. Le verdict est une grande victoire pour Gbagbo’’, a écrit sur Facebook Me Balan, qui promet de faire “lundi, une exégèse complète de ce procès’’ avec des “détails’’


“Je peux vous dire que pour la première fois, officiellement, la justice reconnaît que les ordres ne venaient pas du Président ivoirien. Si tel avait été le cas les pilotes auraient été acquittés’’, a-t-il expliqué.

Jeudi, la cour d’assises de Paris a condamné les trois accusés, Yury Sushkin, le mercenaire biélorusse, Ange Gnanduillet et Patrice Ouei, les deux officiers ivoiriens à la réclusion à perpétuité.

Ils ont été reconnus coupables d’assassinat et de tentative d’assassinat. Mais, absents au procès, ils ne purgeront pas leur peine.

Pendant de longues années, Laurent Gbagbo, alors au pouvoir, avait été accusé d’avoir ordonné l’attaque du camp militaire français de Bouaké, qui avait fait 10 morts en novembre 2004.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire