Agro-industrie: La Côte d’Ivoire inaugure une unité de transformation de fruits de 3 milliards Fcfa

(Agence Ecofin) – En Côte d’Ivoire, l’industrie de la transformation des fruits offre de nombreuses opportunités économiques. Avec la demande croissante des consommateurs pour les produits sains et durables, de nombreuses entreprises s’engagent de plus en plus sur ce segment de marché à valeur ajoutée.

En Côte d’Ivoire, une nouvelle unité de transformation de fruits tropicaux a été inaugurée le 15 avril dernier dans la ville de Assé, située à 60 km au sud-est d’Abidjan. Construite par l’entreprise suisse HPW Fresh & Dry spécialisée dans le séchage de fruits, l’usine a nécessité un investissement de 5 millions d’euros (3,3 milliards Fcfa).


Elle sera spécialisée dans la transformation de 7 700 tonnes de mangues, de bananes, d’ananas et de noix de coco ainsi que de 800 tonnes de fruits secs de première qualité dont 400 tonnes seront biologiques. « Aujourd’hui, je suis fière que de nombreuses entreprises helvétiques soient présentes en Côte d’Ivoire et nous en avons une quarantaine sur place », s’est réjouie Anne Lugon-Moulin, Ambassadrice de Suisse en Côte d’Ivoire.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire est un acteur africain important en ce qui concerne l’approvisionnement en fruits tropicaux comme la mangue et la banane. Elle représente ainsi le premier fournisseur de mangues fraîches en provenance d’Afrique de l’Ouest et le premier exportateur africain de bananes.

Espoir Olodo

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire