Au Tchad, plusieurs généraux tués avec Déby, la transition sous Mahamat Idriss rejetée par le FACT

La rébellion tchadienne qui rejette la transition mise en place par ce qui reste du clan Déby Itno à N´Djamena, a publié la liste de plusieurs hauts gradés de l’armée tués ou portés disparus à la suite des combats de ces dernières 72 heures.

Les combats intenses qui ont coûté la vie aux dictateurs Idriss Deby se déroulent toujours ce mardi au Tchad. Selon nos informations, les colonnes de rebelles se trouveraient à moins de 100 km de N´Djamena, la capitale du pays.

Plus d´infos suivront.


blank

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

1 commentaire sur “Au Tchad, plusieurs généraux tués avec Déby, la transition sous Mahamat Idriss rejetée par le FACT

  1. Que dit la Constitution du Tchad dans un tel cas…???? … J’ai oublié qu’en Afrique, les constitutions ne sont jamais appliquées lorsque les dictateurs en exercice meurent…. Soit c’est leur fils qui les succède ,soit c’est le BORDEL qui s’installe dans les pays.

Laisser un commentaire