Côte d’Ivoire: Le FPI pro-Gbagbo invite ses militants à s’engager dans « la campagne pour la réconciliation »

Djamal AKINBOLA

La Frange du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) conduite par Assoa Adou a appelé ses militants et sympathisants à s’engager « dans la campagne pour la réconciliation » en « s’abstenant de tout propos et de tout comportement revanchard ou haineux », dans une note samedi.

« Le Comité Central appelle, dès à présent, à la mobilisation de toutes les structures du Parti, de toutes les militantes, de tous les militants et de tous les sympathisants à s’engager, sans réserve, dans la campagne pour la réconciliation nationale en s’abstenant de tout propos et de tout comportement revanchard ou haineux », a indiqué le communiqué final du Comité central du FPI.

Le Comité central qui s’est réuni en sa première session extraordinaire de l’année 2021 a évoqué les préparatifs de l’accueil de l’ex-président Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire après la confirmation de son acquittement définitif par la chambre d’appel de la Cour pénale international (CPI).

Le Comité central a félicité Laurent Gbagbo pour « sa résilience et pour la droiture du combat politique qu’il n’a eu de cesse de mener pour la Côte d’Ivoire et pour l’Afrique et dont l’un des points culminants est la victoire du droit et de la démocratie devant la Cour Pénale Internationale ».


Par la suite, le Comité central a instruit le secrétaire général, Assoa Adou de « prendre toutes les dispositions pour la réussite totale du retour du président Laurent Gbagbo ».

Pour le FPI, l’arrivée de l’ancien président « doit être un moment de grand rassemblement de tous les Ivoiriens, non pour célébrer une victoire, mais pour engager » le « combat de la réconciliation et de la cohésion entre toutes les filles et tous les fils de Côte d’Ivoire ».

De ce fait, le parti a demandé « la libération de tous les prisonniers politiques, civils et militaires, et le retour sécurisé de tous les exilés ».

En outre, au cours de cette rencontre, le communiqué fait savoir que le secrétaire général a informé de la mise en place « en accord avec le président Laurent Gbagbo » de deux structures chargées de l’organisation et de la gestion du retour de l’ex-président, à savoir le « Comité national d’accueil du président Gbagbo » officiellement installé le 24 février 2021, et du « Comité opérationnel d’organisation du retour du président Gbagbo ».

Pour terminer, le Comité central a assuré de son « soutien indéfectible au président Laurent Gbagbo, homme de paix, de tolérance et de pardon dont l’arrivée en terre ivoirienne est attendue de tous pour la réconciliation véritable et la paix en Côte d’Ivoire ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire