Côte-d’Ivoire: La Première Dame Dominique Ouattara félicite le lauréat 2020 du prix sectoriel du CNS

La Première Dame Dominique Ouattara, Présidente du Comité National de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS) a reçu en audience M. Germain Gabo, lauréat du prix sectoriel CNS du concours Ebony 2020, le mardi 27 avril 2021, à son Cabinet à Cocody.

Marraine du prix sectoriel du CNS, Madame Dominique Ouattara, Présidente du CNS, a tenu à rencontrer M. Germain Gabo pour non seulement le féliciter, mais aussi, pour lui prodiguer des conseils. En effet, l’épouse du chef de l’Etat a encouragé le lauréat 2020 à ne pas baisser les bras après l’obtention de ce prix. Aussi, elle l’a encouragé à produire d’autres enquêtes et reportages sur la problématique du travail des enfants. Par ailleurs, Madame Dominique Ouattara a remis un chèque d’un montant d’un million F CFA au lauréat du prix sectoriel.


Tout heureux, le lauréat a tenu à remercier la Présidente du CNS pour son engagement dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants. Il a par ailleurs, invité les journalistes à emboiter le pas de la Première Dame et du Gouvernement dans la campagne de lutte contre ce phénomène. «Aujourd’hui, j’ai été reçu en audience par la Première Dame pour la remise officielle du prix. J’ai été très honoré de l’accueil et des conseils que la Première Dame m’a prodigué. Je profite aussi pour lui dire merci pour le travail qu’elle abat dans le cadre de la lutte contre le Travail des enfants », a-t-il remercié. Avant d’inviter les journalistes à emboiter le pas de la Première Dame dans le cadre de la campagne de lutte contre ce phénomène. « «Chaque journaliste doit s’approprier ce combat. Chaque journaliste doit dénoncer ce phénomène. Tous autant que nous sommes nous sommes issues d’une région, et nous avons le devoir de dénoncer ce phénomène dans sa zone. Nous devons dénoncer ce phénomène en en parlant. Il faut aussi que l’opinion sache que le cacao ivoirien n’est pas produit par des enfants », a-t-il laissé entendre.
Notons que le prix sectoriel du CNS est un prix d’encouragement aux journalistes qui produisent des enquêtes et des reportages sur le travail des enfants.

M. Germain Gabo est journaliste à Fraternité Matin. Il est titulaire d’un Diplôme d’Etudes Supérieures en Communication en journaliste spécialité presse écrite obtenu à l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication (ISTC).

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire