Le gouvernement annonce la mort de plus de 6.000 lapins de fièvre hémorragique en Côte-d’Ivoire

Djamal AKINBOLA

Le porte-parole du gouvernement ivoirien, Amadou Coulibaly a indiqué que 6.315 lapins sont morts à la suite d’une maladie virale, l’épizootie de fièvre hémorragique du lapin survenu depuis le 31 mars 2021 dans le Grand Abidjan, à l’issue du Conseil des ministres.

« Le Conseil a adopté une communication relative à l’épizootie d’une fièvre hémorragique du lapin dans le Grand-Abidjan, à la date du 31 mars 2021. Sur une population nationale estimée à 20.000 lapins, 6.315 morts ont été rapportés par les éleveurs », a dit M. Coulibaly face à la presse.


Face à cette situation, le porte-parole a fait savoir que le gouvernement a décidé de mettre en place une strategie de « lutte d’un coût globale de 170 millions, en vue d’éradiquer cette maladie ».

La maladie hémorragique virale du lapin, provoquée par un virus de la famille des Caliciviridés, et du genre Lagovirus, est une maladie hautement contagieuse des lapins. Elle entraîne une atteinte hémorragique pulmonaire et trachéale, causant des épistaxis.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire