En Côte-d’Ivoire l’avocat de Koua Justin dément sa libération

Anselme BLAGNON

Justin Koua, le porte-parole de la frange Pro Gbagbo du Front populaire ivoirien (Fpi) est « à ce jour en détention au camp pénal de Bouaké (Centre), a réagi vendredi son avocat Rodrigue Dadjé, à la nouvelle de sa libération, à ALERTE INFO.

M. Koua « est au camp pénal de Bouaké », a dit Me Dadjé, joint au téléphone à 09H55 (locale, GMT) par un journaliste de ALERTE INFO, ajoutant : « je démens cette information (qui) est fausse. »

Cette nouvelle dont l’avocat dit ignorer l’origine, avait été abondamment relayée sur les réseaux sociaux mercredi nuit.

Poursuivi pour « troubles à l’ordre public », le porte-parole de la frange Pro Gbagbo du Fpi, avait été arrêté en septembre 2020 à Korhogo (nord) avant d’être transféré à Bouaké.


Depuis mercredi nuit, l’opposition et la société civile enregistrent la libération de membres détenus suite à la crise électorale de 2020.

La présidente d’Alternative citoyenne ivoirienne (ACI), Pulchérie Gbalet, figure du mouvement de la contestation contre la candidature d’Alassane Ouattara à un troisième mandat en octobre 2020 a été libérée dans la nuit de mercredi à jeudi de même que plusieurs autres détenus.

Lors d’une cérémonie au siège de sa formation, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition), le président Henri Konan Bédié a dit avoir « la conviction que de nombreux autres » prisonniers « vont suivre dans les prochains jours », après la libération de ces personnes, « afin d’engager le dialogue tant attendu » avec le pouvoir.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction

Laisser un commentaire