Le BNETD annonce l’adressage des rues d’Abidjan pour bientôt

Les rues et les routes du district d’Abidjan auront désormais chacune, un unique identifiant d’adressage.

Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, y a procédé au lancement officiel du projet d’adressage du district d’Abidjan, doublé de la visite de la centrale d’adressage logée dans les locaux du BNETD, à Abidjan Cocody.

Créée en février 2020 par le directeur général du BNETD, Kinapara Coulibaly, cette centrale d’adressage a pour missions de procéder à l’échelle nationale, au rattrapage consistant à mener les opérations d’adressage physique, de constituer la Base de Données-adresses ou référentiel unique d’adresses, d’agréger les données fournies par les différentes administrations avec les nouvelles adresses issues de l’adressage physique.

De part ce projet d’adressage du district d’Abidjan qui s’étendra progressivement aux villes de l’intérieur du pays, le gouvernement affiche sa nette volonté de mettre l’adressage au service du développement du pays. Ceci à travers la modernisation de l’administration des services urbains, et le développement des activités économiques, de manière générale, a indiqué Bruno Koné.


Les études de faisabilité de ce projet d’adressage entamées en 2018 ont permis la mise en place d’une Commission nationale de Toponymie (CNT) des voies et espaces publics, chargée de l’animation des questions de dénomination des voies dans un cadre consensuel et normé, en plus de la création de la centrale d’adressage, maître d’œuvre du projet.

Vu l’expertise et la compétence technique du BNETD, capable de maintenir une Base de Données-adresses et un Système d’Information Géographique – adressage sur la durée, le Gouvernement a décidé en avril 2018, d’y loger la centrale d’adressage.

Le directeur général a remercié le Gouvernement pour la confiance placée au BNETD « qui se veut aujourd’hui, un pôle d’expertises de haut niveau au service du développement de la Côte d’Ivoire ». Pour ce faire, le Bureau envisage de se positionner comme un véritable laboratoire en matière d’Adressage. Il souhaite accompagner le Gouvernement dans la pérennisation du projet et notamment pour son extension dans d’autres villes du pays, a soutenu M. Coulibaly.

Pour l’exécution du projet, le BNETD reçoit l’appui technique d’un cabinet. Le projet d’adressage du district d’Abidjan est financé par la Banque Mondiale, dans le cadre du projet d’appui à la compétitivité du grand Abidjan.

(AIP)

eaa/cmas

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire