Blé Goudé exprime à Ouattara son « souhait de rentrer en Côte d’Ivoire »

Jocelyne LIADE

Près de deux mois après son acquittement par la Cour pénale internationale (CPI), le président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP, opposition), Charles Blé Goudé a exprimé au Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara son « souhait de rentrer en Côte d’Ivoire », à travers un message transmis au ministre de la Réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin.

Une délégation composée de quatre personnes dont le secrétaire général du COJEP, Dr Patrice Saraka et Me N’dri Claver a été reçue en audience vendredi par le ministre de la Réconciliation afin de lui transmettre le message de l’ancien leader des “Jeunes patriotes’’ ivoiriens.


La chambre d’appel de la CPI a confirmé le 31 mars l’acquittement prononcé en première instance le 15 janvier 2019 en faveur de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, accusés de « crimes contre l’humanité » commis au cours des violences post-électorales de 2010.

Cette décision ouvre la voie à leur retour en Côte d’Ivoire.

Il y a un mois jour pour jour, Alassane Ouattara avait affirmé à l’ouverture d’un Conseil des ministres que son prédécesseur Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, sont « libres de rentrer dans leur pays, quand ils le souhaitent », précisant que les frais de voyage de l’ex-président et des membres de sa famille seront pris en compte par l’Etat ivoirien.

Réagissant aux propos de Ouattara, Blé Goudé avait salué « un pas important vers la décrispation de l’environnement sociopolitique ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire