FIF: Vers un compromis style CAF pour un candidat choisi par la FIFA?

Lebanco.net

Après la récente élection avortée à la Fédération ivoirienne de Football (Fif), du fait du désaccord entre les candidats Idriss Diallo-Sory Diabaté et Didier Drogba, l’institution du football ivoirien va-t-elle connaître le même sort que la Confédération africaine de Football, en ce qui concerne l’élection de son président ? En tout cas, la visite des présidents Gianni Infantino FIFA et Patrice Motsepe CAF à Abidjan, en dit long sur cette possibilité.

Arrivés lundi sur les bords de la lagune Ebrié, pour une visite officielle de 24 heures, les sommités du football africain et mondial, ont invité tout au long de leurs différentes rencontres, les acteurs du football ivoirien à l’unité. « Le message essentiel pour moi, est celui de l’unité. Il nous est revenu qu’il y a trois groupes. Mon message est que ces trois groupes doivent se mettre ensemble. Nous devons faire en sorte que le football aille plus haut et aucun groupe n’y arrivera tout seul », a déclaré hier mardi, Patrice Motsepe, président de la CAF, au sorti de sa rencontre avec le Chef de l’Etat et le ministre des Sports.


Pour Gianni Infantino, le président de la Fédération internationale de Football, son institution ne prêche pour aucune des chapelles. Son rôle dit-il, est celui de travailler à faire évoluer le football. « Je ne suis ni pour un camp, ni pour un candidat. Ma responsabilité, c’est de faire avancer le football ivoirien », a-t-il rassuré lors de la conférence de presse qui a mis fin à cette visite.

Une Fif gérée par le trio Didier Drogba, Sory Diabaté et Idriss Diallo ne serait donc pas une surprise. Car tout porte à croire à travers ces différentes déclarations, que cette option rencontre la faveur de la CAF et de la FIFA. Les jours à venir nous en diront davantage.

Boubakar Barry

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction