Un éléphant sème dégâts et terreur à Gbamélédougou en Côte-d’Ivoire

Un éléphant “fou furieux”, causant sur son passage des ravages et la terreur chez les populations, a fait son apparition, samedi 15 mai 2021 à Gbamélédougou, dans la sous-préfecture de Satama-Sokoro, après avoir séjourné à Kawolo, dans la sous-préfecture de Dabakala (Centre-nord, région du Hambol), a appris l’AIP sur place.

Ce pachyderme est à Gbamélédougou, où il cause de nombreux dégâts de cultures, l’élimination d’animaux d’élevage, notamment les veaux, et l’interdiction d’accès aux points d’eau aux habitants.


Une terreur pour les populations locales qui se trouvent désemparées face à la présence persistante, menaçante et inquiétante du mastodonte, vu pour la première fois le 07 mai 2021, à Kawolo, une localité de la sous-préfecture de Dabakala.

“Nous demandons l’intervention prompte et urgente des services techniques de l’État ivoirien pour garantir la sécurité et la quiétude de chaque habitant, en nous débarrassant de cet animal aussi dangereux qu’imprévisible”, a déclaré à l’AIP, Sirabana Ouattara, un habitant de Gbamélédougou.

(AIP)
jbm/fmo

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire