Toujours en cavale Soro, Moussa Touré et Affoussy jugés par contumace en Côte-d’Ivoire

Les 23 et 24 décembre 2019, le Parquet avait ouvert une information judiciaire contre SORO Kigbafori Guillaume et tous autres, pour présomptions graves de tentative d’atteinte contre l’autorité de l’État et l’intégrité du territoire national et de complot. Dans la même veine, une autre information judiciaire avait été ouverte contre LOBOGNON Agnima Alain Michel et 14 autres pour diffusion de nouvelles fausses tendant à jeter le discrédit sur les institutions et leur fonctionnement et ayant entrainé une atteinte au moral de la population et atteinte à l’autorité de l’État.

Comme annoncé le 30 avril 2021 par le Procureur de la République au cours d’une rencontre avec la presse, l’instruction judiciaire est achevée et a abouti au renvoi de 08 personnes devant le Tribunal correctionnel et de 20 autres devant le Tribunal criminel.

Si l’audience devant le Tribunal correctionnel a débuté depuis le 16 avril 2021, celle devant le Tribunal criminel est prévue le 19 mai 2021.


Les noms des personnes renvoyées devant le tribunal criminel, sont, Soro Kigbafori Guillaume, Soro Polno Rigobert, Affoussiata Bamba-Lamine, Lobognon Agniman Alain, Koné Karamaté Souleymane alias Soul to Soul, Soro Yebessigué Simon, Sékongo Félicien, Traoré Babou, Sess Soukous Mohamed, Touré Moussa, Issiaka Fofana, Kassé Kouamė Jean-Baptiste, Debré Souleymane, Kamagaté Adama alias Killer, Silué Emmanuel, Bamba Souleymane, Dosso Seydou, Koné Ardiouma, Traoré Lamine, Fofana Bouaké, alias Benito.

Sur les 20 personnes suscitées, certaines en exil avec l’ancien Président de l’Assemblée nationale et Président de GPS manqueront à l’appel du Tribunal criminel, le 19 mai, c’est-à-dire, le mercredi prochain. Du coup, elles seront jugées par contumace.
Il s’agit entre autres de Soro Kigbafori Guillaume, d’Affoussiata Bamba-Lamine, de Touré Moussa, car tous les trois sont hors du pays, précisément en France.

Un mandat d’arrêt international a été lancé contre eux qui n’a jusque-là pas abouti à leurs arrestations et extraditions.
Pour rappel, Guillaume Soro, déjà condamné à 20 ans de prison pour recel, vit en exil en France depuis bientôt deux ans.

Wassimagnon
Koaci

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire