En Côte-d’Ivoire la date du retour du Président Laurent Gbagbo toujours pas connue

Le président Laurent Gbagbo annoncera lui-même la date de son retour quand toutes les questions liées à son retour seront réglées parce que nous voulons un retour triomphal et aux allure d’une fête populaire mais sécurisé.

« Gbagbo Laurent est en route pour Abidjan et cela n’est plus un sujet à débat. Il a été totalement acquitté par la cour pénale internationale depuis le 31 mars. Mais avant ce jour tant attendu par l’ensemble des ivoiriens et des démocrates du monde entier, le comité chargé des préparatifs de ce retour a été officiellement présenté ce jour à l’occasion d’une conférence de presse animée par Emmanuel Léon MONNET par ailleurs coordonnateur général dudit comité ce jeudi 20 mai 2021 à l’hôtel Palm club Cocody.

LÉON MONNET PRESENTE SON COMITÉ


Le comité en charge des préparatifs pour le retour de l’ex-président Laurent Gbagbo est composé d’une coordination générale, un comité national et d’une commission technique. Le conférencier a lancé un appel à l’encontre de toutes les initiatives qui s’inscrivent dans les préparatifs à prendre attache avec la coordination générale pour un travail en synergie car dira-t-il « nous devons réserver un accueil digne à Laurent Gbagbo. Laurent Gbagbo pour sa capacité à faire face à toutes les adversités, pour avoir triomphé de la justice internationale mérite que nous nous mobilisons pour lui réserver un accueil mémorable qui devra marquer les esprits ». Et de continuer que « Laurent Gbagbo revient dans son pays pour la paix, pour donner chance à la réconciliation entre les filles et les fils de notre beau pays ». A cet effet, le conférencier a égrené toutes les démarches effectuées par la coordination depuis sa nomination, les actions à court et moyen terme. « Nous sommes en contact avec toutes les chancelleries et travaillons en parfaite intelligence avec les autorités publiques ».

Quant aux marches organisées par ceux qui s’opposent au retour de son référent politique, Léon Monnet a dit observer avec stupéfaction ces agissements et dit s’en remettre aux autorités publiques pour rendre irréversible le processus de réconciliation déjà enclenché. « Dans ce qui s’est passé dans notre pays, nous sommes tous des victimes, chacun à son niveau. Le président Laurent Gbagbo qui a injustement passé 10 années de sa vie dans différentes prisons est lui-même une grande victime. Mais allons à la paix et à la réconciliation » dira-t-il pour conclure.

Emmanuel de Kouassi

Connectionivoirienne

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction