Violences contre Nigériens en Côte-d’Ivoire: Une « cyber activiste » condamnée à 5 ans de prison pour « fausses informations »

Une jeune dame présentée comme une « cyber activiste » répondant au nom de Fofana Nawa dit « Succès » a été condamnée en cette fin de semaine à 5 ans de prison et 2 millions de Francs CFA d’amende en Côte-d’Ivoire.
Elle a en effet été reconnue coupable de diffusion de fausses informations ayant causé des troubles à l’ordre public et des atteintes aux personnes et aux biens.
Pour rappel, dans un de ses directs sur Facebook, la cyber activiste avait relayé une fausse information faisant étant d’exactions exercées contre des Ivoiriens par des Nigériens. Cette information a déclenché des violences, principalement à Abobo à Abidjan, qui ont causé 1 mort, plusieurs blessés et d’importants dégâts matériels.
Avec #OCNews

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

1 commentaire sur “Violences contre Nigériens en Côte-d’Ivoire: Une « cyber activiste » condamnée à 5 ans de prison pour « fausses informations »

  1. ====== LE CODE PENAL =====

    Code Pénal juge moi si tu veux
    (Si tu veux)
    But human rights dit moi où est-il ?

    Code pénal juge moi si tu veux
    (Si tu veux)
    But human rights dit moi où est-il ?

    Tu fais un gros bouquin que tu nommes Code Pénal
    Que tu nommes
    Code Pénal
    ………………………….

    Ce sont là les premières paroles de CODE PENAL de Diabaté Seydou ! L’autre Seydou, un Diabaté, plus connu sous son nom d’artiste LARRY CHEICK. L’auteur de Massa, des « 10 commandements de Dieu», de PROCÈS etc..

    Larry Cheick tout comme Serges KASSY esr resté un fruit qui a tardé à mûrir quand tout leur prédisposait un très grand avenir sur la scène internationale. Larry avait la voix de Seydou KONE avec qui il a eu un compagnonnage et des textes intéressants. C’est tout le bien des Reggae Roots !

    Le message de Larry a bercé la jeunesse ivoirienne à une certaine époque. Lui a attiré des fans et des femmes. Dont NF…la mère éplorée des enfants de LARRY !

    LARRY nous a quittés en Juillet 2019 nous laissant une progéniture avec leur mère. Mais Cheick nous a donné pour l’éternité « sa foi, son humilité, sa modestie, son respect profond d’autrui. Des valeurs qu’il avait érigées en principe de vie durant tout son séjour sur la terre des hommes.. » comme l’écrivait Serges N’guessant en hommage à l’artiste.

    Beaucoup diront aujourd’hui que NF n’est pas véritablement l’héritière du message de Larry comme Rita ne pouvait porter à elle seule le grand nom de Robert Nesta Marley !

    Le CODE PENAL que chantait Larry lui a été appliqué de manière impitoyable et avec une fulgurance qui laissera sans voix beaucoup d’observateurs.

    ====== LE COUPERET DE LA JUSTICE =====

    La fulgurance de la condamnation est à la mesure du ressenti du Pouvoir à Abidjan.

    On se convient de la condamnation de l’étudiante DIANE BLE…. après la profanation de la tombe de feu DJ ARAFAT. Elle avait ému un large public. Eu égard à son statut d’étudiante entre autres.

    Aujourd’hui c’est N. FOFANA qui voit le code pénal lui être appliqué sans hésitation. Elle qui avait le devoir de veiller sur les orphelins de Larry Cheick… Que deviendront ils loin d’elle ?

    ====== UN MESSAGE FORT ========

    Au-delà de l’émotion et de la compassion personnelle qu’on peut avoir pour l’ex compagne de la star Larry, la veuve et les orphelins, il est difficile par ailleurs de ne pas saluer à HAUTE VOIX la réaction de l’Etat ! Les conséquences des vandalismes sont énormes. Et de mauvaises habitudes s’installent dans le pays. On a de plus en plus tendance à jouer avec la vie d’autrui et le dur labeur des autres.

    En frappant fort et vite, le pouvoir d’Abidjan envoie un message fort à l’international qui attendait un tel geste ! Car c’est comme cela que les États respectueux des droits des peuples et des citoyens qui résident sur leurs sols réagissent pour que PLUS JAMAIS de tels actes ne se reproduisent. Ni chez nous, ni chez les autres. En vérité vous ne pouvez défendre vos concitoyens à l’étranger si chez vous les autres sont livrés aux petits vandales !

    Pour avoir vécu longtemps dans la diaspora ivoirienne, j’ai pu apprécier entre autres situations, la réaction des autorités dont celles du Sénégal, quand des Ivoiriens étaient concernés par quelque mauvaise affaire sur le sol ! Très rapidement, les auteurs, fussent-ils des familles entières, étaient arrêtés et mis à la disposition de la Justice ! C’est cela un État responsable. Et ces attitudes de mutuelle vigilance ont contribué à tisser des très bonnes relations diplomatiques entre nos Etats respectifs et une solidarité au sein des Institutions Internationales.

    Quand les cœurs s’apaisent, le temps du pardon et de la clémence, suivront tranquillement.

    Félix Houphouët-Boigny était dans le vrai qui il disait « entre l’injustice et le désordre, si je devais faire un choix, j’opterais pour l’injustice que nous pourrons toujours corriger si Dieu nous donne vie ! Or quand le désordre s’installe, c’est la porte ouverte pour tous les périls ! ».

    Le digne héritier a tapé du poing sur le table. Et le cœur de nos frères nigériens sera apaisé progressivement.

    Je suis dans ma plantation et je n’en dirai pas plus aujourd’hui !

Laisser un commentaire