ISGEMA Unique adresse en Afrique pour un diplôme d’état français délocalisé de l’Université Jean Monnet Saint-Etienne

Cette information à été donnée ce samedi 22 mai 2021 par les responsables de cette école à l’occasion d’une cérémonie de remise de diplômes et de certificats à la 11ème et 12ème promotion filière banque et finance. La cérémonie a eu pour cadre le siège de l’institut sis à Cocody Danga non loin de la Rti et face à l’ambassade de la République de l’Angola.

Les promotions 2018-2019 et 2019-2020 ont respectivement reçu leurs diplômes et leurs certificats après leur soutenance de mémoire. Le Directeur général de l’institut, Monsieur Dedomon François dans son allocution a présenté l’institut qu’il dirige. En effet, ISGEMA aux dires de son premier responsable occupe une place de choix dans la formation professionnelle dans notre pays et a pour objectifs entre autres:

-Élever le niveau de connaissance et savoir-faire des étudiants;
-offrir des formations permettant d’acquérir des compétences utiles aux métiers de la performance des entreprises;
-Ouvrir des perspectives à l’international aux étudiants par l’obtention de diplômes et certificats reconnus sur l’échiquier national et international;
-Préparer les cadres présents et futures à la maîtrise des dimensions nouvelles des exigences de la performance et de la compétitivité des entreprises dans un environnement de mondialisation.


Prenant la parole, l’auteur de LE FRANC CFA INSTRUMENT DU SOUS-DÉVELOPPEMENT, Dr Yao séraphin Prao a dans un langage dont lui seul a le secret traduit toute sa satisfaction d’avoir dirigé les travaux des impétrants et partager la joie de ces derniers qui viennent d’obtenir un diplôme copiloté par L’ISGEMA et l’université Jean Monnet Saint-Etienne non sans lancer une invitations aux futurs étudiants et aux professionnels qui souhaitent accroître leur background, percer et/ou exercer dans le monde des banques et finances à choisir la bonne adresse à savoir l’institut Supérieur de Gestion d’Economie et de Management(ISGEMA) qui selon, les propos du Dr Prao est le seul institut en Afrique qui forme et délivre le diplôme d’état français délocalisé de l’université Jean Monnet Saint-Etienne en banque et finance, l’un des meilleurs diplômes de l’université. « Nos diplômes ici à L’ISGEMA échappent à la complaisance, le plagiat qui excède 11%n’est pas autorisé, tout se fait dans les règles de l’art et respecte les normes internationales parce que notre objectif premier est de mettre à la disposition du marché national de international des compétiteurs a-t-il dit pour terminer.

Quant au parrain de la cérémonie, Monsieur Aké Djoro Abraham, ancien élève de L’ISGEMA, financier de renom, se fut un cours magistral. Il a prodigué de sages conseils à ses filleuls. « Vous avez entre vos mains un trésor. C’est un diplôme internationalement reconnu. Le monde des banques et des finances est un monde de défis, de combativité et un monde exigeant et vous avez à compter de ce jour tous les arguments pour revendiquer votre place dans ce milieu. Travaillez et actualisez vos connaissances sans relâche » dira-t-il en exhortant la direction à créer une plate-forme qui permettra aux étudiants de partager leurs expériences mais mieux de guider les nouveaux impétrants.
La cérémonie a pris fin dans une atmosphère festive.

Emmanuel de Kouassi
Connectionivoirienne

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

1 commentaire sur “ISGEMA Unique adresse en Afrique pour un diplôme d’état français délocalisé de l’Université Jean Monnet Saint-Etienne

  1. ====== DIPLÔME D’ETAT FRANÇAIS DELOCALISÉ EN AFRIQUE ========

    Que ne feraient pas les vendeurs pour aguicher les clients ? Le client est toujours gogo sous la pression des belles réclames, des publicités alléchantes et des enrobages sucrés. La pilule s’avale mieux….

    En France même, à quoi sert le diplôme d’Etat français ?

    ========

    Un diplôme d’État est un diplôme français ou certificat (délivré obligatoirement par un ministère) obtenu à l’issue de certaines formations, dans plusieurs branches d’activité. Le diplôme d’État est souvent requis pour l’exercice de professions réglementées, notamment dans le champ de la santé, du social, de l’animation et du sport.

    ( Source : Wikipedia )

    Un diplôme d’Etat est un diplôme indispensable pour exercer une profession donnée. Ils sont nombreux dans les secteurs sociaux et paramédicaux : diplôme d’Etat d’assistant de service social, diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants, diplôme d’Etat d’infirmier, diplôme d’Etat de kinésithérapeute, etc. Attention, les diplômes sont délivrés par l’Etat mais la préparation à ces diplômes n’est pas réglementée et protégée. Elle peut être assurée par des établissements de niveaux variables…. 

    ( Source : L’étudiant. Fr )

    ===== CEVEAT EMPTOR ====

    L’adage romain « caveat emptor » (que l’acheteur soit vigilant !) est encore de mise.

    On ne le dira jamais assez ! A moins qu’ils ne soient destinés à une clientèle prédisposée à l’export, les produits de nos écoles doivent répondre au marché local EN PRIORITÉ !

    L’énorme décalage entre les besoins du marché et les contenus des formations dispensées, est entre autres raisons, à l’origine du taux incompressible de chômage.

    Un programme d’un Ecole doit au-delà des accréditations, visé à rendre l’étudiant capable d’intégrer le marché du Travail. Malheureusement en dehors de campagnes mensongères peu de grandes écoles disposent d’une relation structurée avec le monde du travail. Noyés dans les tâches administratives, les responsables des Établissements, en grande majorité, au mieux se contentent de signer des demandes de stages. Sans suivi pendant ledit stage s’il est accordé ni un feedback avec l’entreprise pour un retour d’expériences ! Quelques Établissements Français vous expédient un formulaire à renseigner après le stage. Le minimum syndical !

    Il y a quelques années, je ne ferai point de publicité c’est promis et juré, je recevais à Abidjan des stagiaires ivoiriens d’un Institut Panafricain situé à plus de 3000 Kms de la Côte d’Ivoire. J’avais toujours apprécié que durant le déroulement du stage chaque année un responsable de l’école vienne à Abidjan s’entretenir avec l’entreprise d’accueil. C’est vrai, il y a plus de 30 ans. Il est également indéniable que les étudiants et élèves n’avaient pas à cette époque atteint cette population indienne qu’on connaît aujourd’hui (Laissez tomber le nom des chinois dans quelques années, l’Inde sera la nation la plus peuplée du globe !).

    Nos enseignants eux mêmes, agrégés CAMES comme Dr PRAO, devraient être fièrs de vendre l’Afrique à la France et non l’inverse ! Lui le glorieux combattant de l’anti-CFA (PRAO tu sais bien que ce détail allait sortir !).

    Comment nos États qui ont des Ministères d’État seront bien dans leurs « peaux » si ici encore on va continuer même au niveau supérieur à chercher une crédibilité adossée à l’hexagone ?

    Est ce que nos banques et systèmes financiers africains doivent restés à l’image du modèle Français Dr Prao pour que nos formations soient modélisées sur le modèle Bleu-Blanc-Rouge ? Ou bien avec votre nouvelle « monnaie » on va reproduire tous les instruments bancaires à l’identique ?

    ====== LA RÉFÉRENCE L’UNIVERSITÉ, L’ECOLE OU L’INSTITUT =====

    A propos du Diplôme d’État, le site Étudiant. Fr précise

    « Attention, les diplômes sont délivrés par l’Etat mais la préparation à ces diplômes n’est pas réglementée et protégée. Elle peut être assurée par des établissements de niveaux variables…. « .

    Tout est dit dans le dernier bras de phrase !

    Aujourd’hui en matière de qualité de la formation et des conditions environnementales et autres, chaque établissement d’élite (pas forcément ceux délivrant un diplôme d’État ou un diplôme national) s’emploie à satisfaire des critères d’exigence très éprouvés qui lui permettent de se classer dans les systèmes de Ranking universitaires les plus suivis ( ARWU, SHANGHAI, Times Higher Education, CWUR etc).

    Naturellement ces conditions très sévères sont si malthusiennes que retrouver une École Française dans les PREMIERS RANGS du QS World University Ranking, relève de la gageure pour parler comme La Fontaine !

    « Après bon vin, trois commères un jour
    S’entretenaient de leurs tours et prouesses..
    (Les Trois commères – La Fontaine).

    On parle d’excellence universitaire et non de vin ! Je mélange tout là !

    En attendant, BRAVO AUX NOUVEAUX DIPLÔMÉS ET À LEURS MAITRES ! C’est déjà ça de gagné ! Un diplôme en poche, ça vaut toujours mieux que des poches vides !

    Le reste c’est l’affaire de Marietou. Elle veut réformer l’école de fond en comble ! Pour ce faire elle prend son temps. Le temps de rassembler toutes les forces vives de la nation au chevet de l’école malade mais aussi les bailleurs de fonds, ceux qui doivent financer les nécessaires propositions de plans de développement qui sortiront des États Généraux. En n’oubliant l’Unesco qui donne la force d’accréditation aux cursus scolaire.

    Avec Marietou nous sommes sur la bonne voie : le malade et le médecin sont ENFIN d’accord qu’il y a une grave maladie à soigner ! Il n’y a pas si longtemps c’est le Dr lui même qui affirmait que le malade se portait mieux qu’en 2011 !

    Il a fallu curieusement la visite au village d’un étranger appelé PASEC (Programme d’analyse des systèmes éducatifs) pour nous mettre en garde : le malade va vers une mort lente car le mal était silencieux !

    L’état de grâce de NOTRE Marietou nationale, une période angélique où syndicalistes et Ministère marché main dans la main.

    Je m’arrête ici ce soir. Par ces temps qui tanguent, une convocation est vite lancée !

    Réservez votre tabouret à Connectionivoirienne !

    A lire bientôt ….

    ====== L’EXTRAORDINAIRE DESTIN DU MARI DE MARIETOU ======

    Non non et non !

    Zéro pointé pour vous tous !

    Je vous arrête tout de suite ! Il ne s’agit pas de Marietou la Ministre. Je vous voyais venir comme une meute à l’affût de « bons sons » !

    MA Mariétou différente de NOTRE Marietou, est une belle sénégalaise et l’épouse d’un brillant api, éminent Professeur en Droit. Qui dispense des cours de droit des organisations internationales, des cours de relations internationales, des cours de droit international économique dans une université française. Qui donne également des conférences très suivies de par le monde !

    Un petit mahouka dont le seul lien avec Marietou la Ministre est qu’ils ont eu le Bac dans le même lycée : celui de Man.

    Un lycée qui a formé des Ministres et d’éminents professeurs d’universités ça ne peut assurément être classé dans l’arrière cour des écoles !

    Non, le Lycée de Man fut une référence….A UNE CERTAINE ÉPOQUE !

    Réservez donc vos tabourets ! Pour tirer les leçons du parcours extraordinaire du petit Mahouka de Paris qui parle mieux le mahou que ceux de ses frères restés au village !

Comments are closed.