Violences anti-nigériens/Côte-d’Ivoire: Michel Gbagbo souhaite « qu’il n’y ait pas de vengeance »

Edwige FIENDE

Le député de Yopougon (ouest Abidjan) Michel Gbagbo a souhaité lundi « qu’il n’y ait pas de vengeance » après les violences contre les Nigériens, appelant la communauté nigérienne de sa commune à « parler aux jeunes », lors d’une rencontre.

« Parlez aux jeunes pour ne pas qu’il y ait de vengeance », a recommandé Michel Gbagbo à la communauté du Niger.

En compagnie des députés de l’opposition de Yopougon, Aké Akebié Marie et Euphraise N’Guessan, il a traduit sa compassion à cette communauté.


Nous sommes « venus vous dire Yako », a-t-il dit, souhaitant que de telles violences ne « se reproduisent plus jamais ».

Une personne a été tuée, plusieurs autres blessées, dans des violences à Abidjan et Daloa visant la communauté nigérienne, après une vidéo d’actes de violences sur de présumés ivoiriens à l’étranger publiée sur les réseaux sociaux.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire