Bloléquin/investiture du chef de Zéaglo: Ouloto invite les populations à ne pas mettre en doute les promesses de Ouattara

Présidant la cérémonie d’investiture du chef du village de Zéaglo le samedi 22 mai dernier, la ministre de la Fonction publique, Anne Désirée Ouloto, présidente du Conseil régional du Cavally dans l’ouest de la Côte-d’Ivoire, en a profité pour dire la vérité à ses hôtes. Dans un language de vérité, elle a déclaré que malgré tous les efforts et sacrifices consentis pour apporter un minimum d’infrastructures de base pour le bien-être des populations de la région du Cavally, certaines d’entre elles se sont illustrées par une ingratitude qui ne dit pas son nom. Elles ont préféré accorder leurs suffrages à ses adversaires qui la combattent au quotidien et qui entravent toutes les actions de développement local.

 » Vous me soutenez, vous priez pour moi, mais vous me cassez les ailes. Chers parents du Zarabaon, de Bloléquin, la vie repose sur un principe. La loi du donner et du recevoir. Ici à Bloléquin, vous m’avez dit non. Vous m’avez fragilisé. Alors que j’ai besoin de plus de force. J’ai beaucoup mal. En même temps vous me demandez beaucoup, en même temps vous me rendez la tâche difficile. Sachons faire les choix qui peuvent nous aider. On ne montre pas le développement à quelqu’un, mais on fait le développement. Bloléquin est en chantier. Ici à Zéaglo, vous savez dans quel état était votre école. Chef du village, nous sommes tous vos enfants. Donnez l’opportunité à ceux qui peuvent vous aider et qui veulent vous aider de vous aider. Mon cœur saigne. Je ne suis pas contente. Je ne peux vous le cacher. Parce que Bloléquin a dit non au développement que le RHDP veut lui apporter », a-t-elle déploré. Promettant que malgré l’ingratitude des populations de Bloléquin à son égard, elle ne les abandonnera pas.  » J’enverrai à Zéaglo, l’ambulance que vous avez demandé. Je tends la main à Zéaglo et à Bloléquin. Je vous exhorte à saisir l’opportunité de la présidence d’Alassane Ouattara à la tête du pays, pour le développement de Zéaglo. C’est au nom de l’amour que je suis ici. Je veux semez l’amour dans les coeurs à Zéaglo », a déclaré la ministre Anne Ouloto. Puis de situer les enjeux des dernières élections législatives.  » Si je n’avais pas été élue, aurai-je pu être ministre pour vous soutenir? Je ne veux pas qu’au moment du bilan, vous m’interrogez tu as fais quoi pour Zéaglo? Comment puis-je demandé des aides à Ouattara et à son épouse si vous ne me soutenez pas? Alassane Ouattara, arrivé au pouvoir n’a pas abandonné le pays wê. Aidez moi à vous aider », a-t-elle préconisé. Sans oublier de mettre en garde ses hôtes contre ces élus qui ne feront rien de leurs préoccupations parce que n’ayant pas d’entrées et de bons rapports avec les décideurs qui peuvent prendre des décisions pour sortir Zéaglo du sous développement.


Poursuivant, elle a appelé tous les cadres et élus à s’unir autour du département de Bloléquin.  » Ne vous laissez pas tromper. C’est Alassane qui dirige la Côte d’Ivoire. C’est Dieu qui l’a établi. Il a pris votre fille que je suis à ses côtés pour vous aider. Travaillons à la réconciliation et au développement de notre région. Demain sera un autre jour. Aujourd’hui c’est aujourd’hui, profitons d’aujourd’hui. Travaillons au développement de Zéaglo, de Bloléquin et du Cavally », a-t-elle conseillé. Tout en invitant tous ceux qui veulent l’approcher à ne pas se gêner.

Plusieurs chefs traditionnels du cavally avec à leur tête , le président du directoire de la chefferie traditionnelle du cavally, Coulayes Victor Emmanuel se sont mobilisés pour apporter un cachet exceptionnel à la cérémonie d’investiture du chef de Zeaglo, Biento Gnoabou Jacques. Sur la place de réjouissance, ce dernier a promis travailler dans l’intérêt du village.
CS

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire