Côte d’Ivoire: Le PR, le PM et les pdts de l’Assemblée et du Sénat, exemptés de l’interdiction des sirènes et des gyrophares

Djamal AKINBOLA

Le président, le Premier ministre, les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, sont exemptés de l’interdiction de l’utilisation des sirènes, des gyrophares et des avertisseurs spéciaux pour les hautes personnalités de l’Etat de Côte d’Ivoire, fait savoir mercredi, une note de la présidence à l’issue du Conseil des ministres.

« Le Conseil des ministres a décidé de l’interdiction de l’utilisation des sirènes, des gyrophares et des avertisseurs spéciaux pour les hautes personnalités de l’Etat à l’exception du président de la République, du Premier ministre, des présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat », peut-on lire dans la note.

En outre, selon le communiqué de la présidence, l’interdiction de l’utilisation des sirènes, des gyrophares et des avertisseurs spéciaux, n’est pas « applicable » au Vice-président et « aux anciens présidents de la République qui bénéficient de mesures spéciales de protection et d’escorte ».


La note précise que « les unités des Forces de défense et de sécurité en intervention, les sapeurs-pompiers, les ambulances en intervention et les cortèges des hautes autorités étrangères en mission officielle sont autorisés à les utiliser ».

Cette décision fait suite à l’adoption d’un décret en Conseil des ministres mercredi relatif à la sécurité des hautes personnalités et à l’utilisation des avertisseurs spéciaux sonores et lumineux.

« Ce décret adapte le dispositif sécuritaire des hautes personnalités au contexte actuel de l’avènement de nouvelles hautes personnalités dans l’environnement institutionnel de notre pays », explique la note.

Lors du dernier Conseil des ministres, le président ivoirien Alassane Ouattara a demandé à ses ministres d’arrêter « l’utilisation des sirènes », annonçant un décret pour le « faire savoir ».

« J’entends beaucoup de sirènes en ville. J’ai demandé qu’on arrête l’utilisation. Je vais prendre un décret pour le faire savoir », a-t-il déclaré à l’occasion.

Pour lui, les sirènes sont « source de nuisance pour les populations » avant d’ajouter « nous allons les supprimer ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire