Le prix du kg de viande de bœuf fixé par le gouvernement pas respecté en Côte-d’Ivoire

Djamal AKINBOLA
Le prix du kilogramme de la viande de bœuf fixé par le gouvernement ivoirien n’est pas respecté dans des marchés de la capitale économique ivoirienne, Abidjan, une semaine après le plafonnement du prix maxima, a constaté samedi un journaliste de ALERTE INFO.

À l’abattoir de Port-Bouët (Abidjan sud), le plus grand, le kilogramme de la viande de bœuf avec os est cédé à 2.700 FCFA au lieu de 2.500 FCFA et celui sans os à 3.000 FCFA contre 2.700 FCFA fixé par le gouvernement chez les bouchers détaillants.

Dans certains marchés du district d’Abidjan, le kilogramme de la viande de bœuf sans os fixé à 2.800 FCFA, est vendu à 3.000 FCFA au marché d’Abobo, une commune populaire du nord d’Abidjan contre 3.300 FCFA au marché de Treichville (Abidjan sud), 3.200 FCFA au Forum d’Adjamé (Abidjan nord) et 3.400 FCFA au marché de Cocody (Abidjan est).


Pour le kilogramme de la viande de bœuf avec os, fixé à 2.600 FCFA par le ministère du Commerce, il est cédé à 2.800 FCFA au Forum d’Adjamé et au marché de Treichville contre 3.000 FCFA au marché de Cocody et 2.700 FCFA au marché d’Abobo.

Selon les bouchers divers facteurs sont à la base du non-respect du prix fixé par le gouvernement.

Ils évoquent pour certains un nombre insuffisant du bétail, un manque de communication avec la tutelle et pour d’autres des taxes sur l’abattage des bêtes et un prix d’achat élevé.

Face à une flambée du prix du kilogramme de la viande de bœuf en raison de la crise énergétique, le gouvernement a décidé de plafonner les prix en concertation avec les acteurs de la filière.

À cet effet, il a invité au respect de cette décision et prévient toutefois que tout contrevenant s’expose à des sanctions.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire