Football/Côte-d’Ivoire: Idriss Diallo « respectera le choix des présidents des clubs » s’il n’est pas élu à la tête de la FIF

Yaciné Idriss Diallo, candidat à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF), a affirmé que s’il n’a pas été « le vainqueur », il respectera « le choix des présidents des clubs », souhaitant que le comité de normalisation mette tout en œuvre pour qu’au « plus tard en novembre il y ait un président élu qui va accompagner l’équipe nationale », à une cérémonie mardi à Abidjan.

« Je voudrais encourager le comité de normalisation. Faites les choses vite et organisez cette élection pour qu’on sorte de tous ces débats. Une fois que l’élection aura été organisée et que le vainqueur aura été désigné tous ces débats vont faire partir du passé », a dit Idriss Diallo.


« Vous avez la responsabilité de faire à ce que les choses se passent bien », a soutenu M. Diallo, invitant le comite de normalisation à tout mettre en œuvre afin qu’au « plus tard en novembre il y ait un président élu qui va accompagner l’équipe à la CAN 2023 et la qualifier pour le mondial de 2022 ».

« Si je ne suis pas le vainqueur, je respecterai le choix des présidents des clubs », a-t-il ajouté lors de la cérémonie marquant le lancement officiel du concept « Balle a terre ». Un concept visant à l’apaisement dans le milieu du foot ivoirien.

Pour Idriss Diallo, « il n’y a absolument rien de conflictuel » entre eux, les prétendants à la présidence de la FIF dont le Footballeur international Didier Drogba et Sory Diabaté, ajoutant que « le foot ivoirien doit sortir des périodes conflictuelles ».

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire