Affaire – Simone Gbagbo définit le futur rôle de Gbagbo en Côte-d’Ivoire

Opinion – Seul le président Gbagbo définira sa nouvelle ligne de conduite. On ne peut pas lui octroyer la réconciliation comme élément de bataille Politique. Car il appartient au vainqueur de la guerre de nous définir sa nouvelle vision de la réconciliation et la paix.

C’est à dire le président Ouattara a la légitimité de réconcilier la côte d’ivoire avec les ivoiriens. « Dire que Gbagbo devrait exclusivement consacrer son avenir politique dans le domaine de la réconciliation serait une hérésie “.

Je ne pense que la démocratie soit réservée à une catégorie sociale formée pour l’exercice de l’autorité. Personne ne détient le destin de Laurent Gbagbo. Laurent Gbagbo est désormais un homme libre.


Simone a-t-elle oublié que la démocratie repose avant tout sur la souveraineté collective par opposition au pouvoir de quelques-uns ? Pourquoi Simone Gbagbo veut distribuer des rôles aux acteurs politiques ivoiriens ?   

Par ailleurs, je me pose la question de savoir pourquoi ce sont les vaincus des crises électorales en Afrique, qui brandissent le foulard blanc de la réconciliation et la paix ? Alors qu’ils ont l’intelligence d’anticiper sur ces crises inutiles et destructives. Celui qui n’a pas gagné la guerre, n’a pas la légitimité d’imposer sa vision de paix au vainqueur.


Et si on proposait aussi à Simone Gbagbo de créer une ONG pour défendre la cause des femmes qui souffrent ou qui sont maltraitées dans les prisons de Côte-d’Ivoire ou du monde ?

Liade G

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire