Le contingent de 650 casques bleus ivoiriens au Mali s’illustre « parfaitement », estime le général Paul N’Diaye

Donald NGORAN

Au nombre de 650 soldats dont 25 femmes, le contingent ivoirien des casques bleus déployés au Mali, s’est « parfaitement illustré », a estimé lundi le Gal de division Paul N’Diaye, Commandant adjoint de la Force onusienne (MINUSMA), dans une vidéo conférence organisée en marge de la journée mondiale des casques bleus.

Les soldats ivoiriens ont offert « les capacités nécessaires pour soutenir la force onusienne dans le Centre Mali. La présence du bataillon a permis de rassurer les populations de Tombouctou, a dit le N° 2 de la Mission onusienne au Mali, ajoutant que le contingent ivoirien « s’est parfaitement illustré »

Prenant la parole, le commandant du bataillon ivoirien, le Lieutenant-colonel Jean-Marie Kouamé, a affirmé que le contingent ivoirien fort de 650 soldats, a été déployé « de novembre 2019 à septembre 2020, dont 25 femmes », déplorant « cinq morts dans les rangs dont quatre hommes ».


Le Lieutenant-colonel Jean-Marie Kouamé, a expliqué que le contingent a été déployé en « quatre vagues ». « La première (50 soldats) a été envoyée en novembre 2019, la deuxième (150) est arrivée au Mali en janvier 2020, 200 soldats en juillet et le reste en septembre ».

Ces soldats ont pour rôle de faire entre autres « des patrouilles de dissuasion, d’escorter les convois logistiques, protéger les agents de l’ONU sur le terrain », a expliqué le Lieutenant-colonel Jean-Marie Kouamé.

En marge de la Journée mondiale des Casques bleus tenue le 27 mai, la MINUSMA a organisé un rendez-vous virtuel sur l’application Zoom où les Casques bleus ont fait face aux journalistes de leur pays pour expliquer dans les détails leur quotidien au front, étant au Mali. La Côte d’Ivoire est le 24e pays contributeur de troupes et de personnels de police aux opérations de paix de l’ONU. Plus de 900 soldats et policiers sont actuellement déployés dans les missions de l’ONU en Centrafrique, en République démocratique du Congo, en Haïti, au Mali et au Sahara occidental.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire