« En catimini ou avec fanfare, le plus important est que Gbagbo soit en Côte d’Ivoire » (Dano Djédjé)

Edwige FIENDE

Dano Djédjé, vice-président de la frange Pro Gbagbo du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) a estimé vendredi que « le plus important est que » l’ex-chef d’Etat Laurent Gbagbo « soit en Côte d’Ivoire que ce soit en fanfare ou en catimini », après une rencontre avec le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) Henri Konan Bédié, à Daoukro (Centre).

« Que ce soit en fanfare, sous réserve ou en catimini, le plus important est que le président Laurent Gbagbo soit en Côte d’Ivoire. Nous attendons cette date du 17 juin 2021 », a déclaré Dano Djédjé, face à la presse après la rencontre.


Il conduisait une « délégation dépêchée par » M.Gbagbo « auprès de son aîné » M. Bédié pour lui dire merci pour les « actions qu’il mène et qu’il continue de mener en faveur de la paix en Côte d’Ivoire, mais aussi et surtout en faveur du retour de » l’ex-président.

Dano Djédjé a ajouté avoir annoncé officiellement au président du PDCI le retour le « 17 juin » de Laurent Gbagbo, acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) des accusations de crimes contre l’humanité.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire