En France le « grand malaise » entre l’état-major des armées, le quai d’orsay et Emmanuel Macron

En France, le général François Lecointre, chef d’état-major des armées, a annoncé ce dimanche sa décision de quitter ses fonctions dans une interview accordée au Figaro, quotidien de centre-droit. L’Élysée avait anticipé la révélation de cette démission prochaine, en annonçant le départ du héros de la guerre de Bosnie-Herzégovine (alors capitaine), quelques heures avant que le concerné lui-même n’en fasse l’annonce dans Le Figaro.

Le Canard enchaîné dans sa publication du 9 juin anticipait déjà cette démission de François Lecointre qui secoue les casernes en hexagone, mais bien au-delà.


A bien écouter les signaux qui viennent de Paris, Emmanuel Macron est accusé de mettre à mal les intérêts postcoloniaux de la France en Afrique. Un continent dont plusieurs États souverains, anciennes colonies françaises, sont considérés par certains militaires français comme des territoires conquis au prix du sang de leurs frères d’armes.

Hervé Coulibaly

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire