Reprise législatives En Côte-d’Ivoire: Kuibiert souhaite « que les causes qui ont justifié les annulations disparaissent »

Jocelyne LIADE

Le Président de la Commission électorale indépendante (CEI), Ibrahime Coulibaly-Kuibiert a invité les agents de la commission, les candidats ainsi que les électeurs de Jacqueville (Sud ivoirien), l’une des six circonscriptions concernées par les législatives partielles, à plus de vigilance afin que les causes qui ont justifié l’annulation de ces élections disparaissent », après la visite de bureaux de vote dans la dite localité.

« Ce faisant, nous venons donc demander à nos collaborateurs de redoubler d’efforts, d’être plus vigilants, que les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets, que les causes qui ont justifié l’annulation de ces élections disparaissent », a exhorté M. Kuibiert, face à la presse.


A en croire le président de la CEI, les résultats des législatives dans cette circonscription ont été annulés en raison d’irrégularités constatées dans les procès verbaux. Par exemple, « des personnes qui ne méritaient pas de voter qui ont voté » notamment des morts.

Il a par conséquent appelé les agents de la CEI à « se conformer à la loi » et aux candidats de garder leur sérénité », avant d’assurer que « la commission va faire son travail pour que le meilleur gagne. »

Au Lieu de Vote Epp Adjacoutié, à 17 km de Jacqueville commune, le président de la CEI a procédé, en présence d’un des candidats, à la destruction de procès-verbaux irrégulièrement renseignés, a fait savoir le service de communication de la CEI.

Des élections législatives partielles ont eu lieu samedi dans six circonscriptions électorales dont quatre pour annulation et deux pour décès des élus.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire