« S’il y a quelqu’un à fêter pour le retour de Gbagbo, c’est bien Ouattara », affirme Bictogo

Manuella YAPI

Le directeur exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, pouvoir) Adama Bictogo, a estimé mardi à Abidjan que « s’il y a quelqu’un à fêter » à l’occasion du retour en Côte d’Ivoire de l’ancien chef de l’Etat Laurent Gbagbo, « c’est bien le président Alassane Ouattara » pour l’avoir « permis », à l’issue d’une réunion du parti.

« Je crois qu’aujourd’hui s’il y a quelqu’un à fêter, c’est bien le président Alassane Ouattara qui par sa grande générosité, sa vision de cette Côte d’Ivoire rassemblée, est en train de bâtir une nation », a dit M. Bictogo, après avoir « félicité » le chef de l’Etat parce qu’il a « permis le retour de certaines personnalités politiques » dont M. Gbagbo.


Estimant que « le plus important » pour les Ivoiriens, c’est d’être « ensemble », il a invité les partisans de l’ancien président à « éviter le spectacle, le triomphalisme ».

Assoa Adou, proche collaborateur de Laurent Gbagbo, a confirmé lundi son retour à Abidjan « le 17 juin par vol régulier venant de Bruxelles à 15H47 à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny » et annoncé par la même occasion que le pavillon présidentiel a été accordé au comité d’organisation par Alassane Ouattara en vue de l’accueillir « dignement ».

Ces derniers jours, la date et le format du retour de M. Gbagbo à Abidjan ont été au cœur du débat politique.

Alors que ses partisans se préparaient à un accueil triomphal jeudi prochain, le gouvernement regrettait de n’avoir pas été associé au choix de cette date et semblait plutôt favorable à un retour plutôt discret.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction

Laisser un commentaire